LNH

Un repêchage truffé de surprises

Publié | Mis à jour

Bien que le repêchage 2019 de la Ligue nationale de hockey a été truffé de surprises, la logique a été respectée lors des deux premiers rangs. Les Devils du New Jersey ont fait de Jack Hughes le premier choix de l'encan, vendredi soir, au Rogers Arena de Vancouver.

Ci-dessous, voyez le tableau complet du premier tour.

L’Américain de 18 ans évolue au poste de centre et se démarque par son dynamisme avec la rondelle. À 5 pi 10 po et 170 lb, il n’est pas le plus costaud, mais il compense par sa grande vitesse.

Évoluant pour le programme américain des moins de 18 ans en 2018-2019, Hughes a obtenu 12 buts et 36 mentions d’aide pour 48 points en 24 parties. Il a également amassé trois passes décisives en sept matchs lors du Championnat du monde de hockey 2019.

Avec le deuxième choix, les Rangers de New York ont jeté leur dévolu sur le Finlandais Kaapo Kakko.

L’ailier droit décochant de la gauche a récolté 38 points, dont 22 buts, avec le Turan Palloseura dans la meilleure ligue de la Finlande. Kakko a aussi grandement impressionné la planète hockey au dernier Championnat du monde, lui qui a obtenu six buts et une mention d’aide en 10 rencontres. Une contribution offensive qui a aidé sa nation à remporter le prestigieux tournoi.

Parlant en troisième, les Blackhawks de Chicago ont sélectionné le joueur de centre de format géant Kirby Dach. Celui-ci mesure 6 pi 4 po et 198 lb. Malgré son gabarit imposant, il est en mesure de manier la rondelle comme un patineur de petite taille. En 2018-2019, il a explosé offensivement, récoltant 25 buts et 48 mentions d’aide en 62 matchs avec les Blades de Saskatoon.

Avec le quatrième choix obtenu des Sénateurs d’Ottawa, l’Avalanche a mis la main sur le meilleur arrière disponible lors cet encan, Bowen Byram, qui est particulièrement reconnu pour son flair offensif. Il a d’ailleurs inscrit un impressionnant total de 26 buts cette saison avec les Giants de Vancouver dans la Ligue de l’Ouest. Il a aussi ajouté 45 mentions d’aide pour un total de 71 points en 67 parties. Le natif de Cranbrook en Colombie-Britannique a représenté le Canada lors du Championnat du monde des moins de 18 ans cette année.

En choisissant Alex Turcotte au cinquième échelon, les Kings de Los Angeles ont obtenu un joueur capable de dominer dans les trois zones. La formation de la Californie devra cependant attendre quelques années avant de voir son nouveau patineur à l’œuvre, puisqu’il a décidé de poursuivre son apprentissage dans la NCAA avec l’Université du Wisconsin. La saison dernière avec le programme américain des moins de 18 ans, Turcotte a amassé 27 buts et 35 mentions d’aide pour 62 points en 37 parties seulement. Le natif de l’Illinois est le fils du Québécois Alfie Turcotte, qui a notamment évolué pour le Canadien de Montréal dans les années 80.

HKN-HKO-SPO-2019-NHL-DRAFT---ROUND-ONE
Crédit photo : AFP

Les Red Wings de Detroit ont ensuite créé la première surprise de cet encan, eux qui ont choisi le défenseur allemand Moritz Seider au sixième rang. Celui-ci occupait le sixième rang au classement des patineurs européens de la centrale de recrutement de la LNH.

Reconnu pour son excellent coup de patin, Dylan Cozens a été le choix des Sabres de Buffalo au septième échelon. Il est ainsi devenu le premier patineur originaire du Yukon à être choisi en première ronde.

Au huitième rang, les Oilers d’Edmonton ont choisi un défenseur pour la deuxième année consécutive en première ronde. Cette fois, ils ont obtenu le Suédois Philip Broberg.

En pleine restructuration, les Ducks d’Anaheim ont jeté leur dévolu sur le polyvalent Trevor Zegas. Cet américain originaire de la région de New York est capable d’évoluer au centre ou sur les ailes.

Le top 10 a été complété par la sélection de l’attaquant russe Vasili Podkolzin par l’équipe hôte, les Canucks de Vancouver. Les partisans de la Colombie-Britannique devront cependant s’armer de patience, puisqu’il est sous contrat pour encore deux saisons dans la Ligue continentale de hockey (KHL).

Choix 11 à 20

Au lieu de choisir au 11e rang, les Flyers ont envoyé leur sélection aux Coyotes de l’Arizona pour les 14e et 45e choix. La formation du Sud-Ouest des États-Unis a décidé d’appeler le nom du défenseur suédois Victor Soderstrom.

Les Américains ont continué de voler le spectacle, alors que Matthew Boldy est devenu le quatrième représentant de l’Oncle Sam à être choisi dans les 12 premiers choix. Il a endossé le chandail du Wild du Minnesota.

Avec le 13e choix, les Panthers de la Floride ont sélectionné Spencer Knight, qui est ainsi devenu le premier gardien choisi en première ronde depuis Ilya Samsonov (Capitals de Washington) en 2015. L’athlète de 6 pi 3 po et 197 lb a passé les deux dernières campagnes dans le programme de développement américain. En 2018-2019, il a maintenu une moyenne de buts alloués de 2,21 et un taux d’efficacité de ,903 en 16 parties. L’homme masqué a d’ailleurs engrangé une fiche de 15-1.

Parlant tout juste avant les Canadiens de Montréal, les Flyers ont ensuite choisi le défenseur Cam York. Le natif d’Anaheim lance de la gauche, mesure 5 pi 11 po et pèse 172 lb. Il est reconnu pour être un habile manieur de rondelle et pour prendre les bonnes décisions.

Le Tricolore a ainsi pu obtenir le petit attaquant Cole Caufield, l'un des marqueurs les plus prolifiques de sa cuvée. Évoluant à l’aile droite, le natif du Wisconsin a inscrit pas moins de 72 buts avec le programme américain des moins de 18 ans. Il a également ajouté 28 mentions d’aide, ce qui a porté son total de points à 100 en 64 parties.

Caufield a aussi égalé un record d’Alexander Ovechkin avec 18 buts en 14 rencontres au Championnat du monde des moins de 18 ans.

Le choix du Canadien est un joueur de petit gabarit, lui qui mesure 5 pi 7 po et pèse 163 lb. Celui qui lance de la droite évoluera pour l’Université du Wisconsin dans la NCAA la saison prochaine.

Crédit photo : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

Au 16e rang, l'Avalanche du Colorado a pigé dans la Ligue de la Colombie-Britannique en choisissant le joueur de centre Alex Newhook. Ce dernier a amassé 102 points (38 buts, 64 aides) en 53 matchs avec les Grizzlies de Victoria.

Le joueur de centre de la Ligue junior de l'Ouest Peyton Krebs a été réclamé par les Golden Knights de Vegas au 17e échelon. Ce dernier a subi une grave blessure au tendon d’Achille, ce qui peut expliquer son glissement au repêchage, lui qui était classé au 10e rang par la Centrale de recrutement de la LNH.

Les Stars de Dallas ont mis le grappin sur le défenseur de la Ligue junior de l'Ontario Thomas Harley au 18e rang. Il s’agit de l’un des plus jeunes joueurs de cet encan, lui qui aura 18 ans en août.

Les Sénateurs d'Ottawa se sont tournés vers le défenseur Lassi Thomson avec la 19e sélection. Thomson est un Finlandais qui évoluait dans la Ligue junior de l'Ouest la saison dernière, avec les Rockets de Kelowna. Le natif de Tampere a vanté sa vitesse lors de son entretien avec le réseau TVA Sports.

Un autre arrière finlandais a été réclamé, au 20e rang, lorsque Ville Heinola a été choisi par les Jets de Winnipeg. Il est reconnu pour son excellente vision du jeu.

Choix 21 à 31

Avec le 21e choix, les Penguins de Pittsburgh ont repêché le premier Québécois de l'encan : l'attaquant du Phoenix de Sherbrooke Samuel Poulin. Ce dernier est la progéniture de l'ancien joueur des Canadiens Patrick Poulin.

À l'aide de leur deuxième choix de premier tour de la séance, les Kings ont obtenu le défenseur suédois Tobias Bjornfot au 22e rang. Sa sélection représentait une certaine surprise, puisqu’il était classé par plusieurs comme un espoir pour la deuxième ronde.

Les Islanders de New York sont également sortis des sentiers battus en optant pour l'ailier droit Simon Holmstrom. Le Suédois figurait au 27e rang du classement européen de la Centrale de recrutement de la LNH.

Les Predators de Nashville en ont profité pour mettre la main sur l'attaquant Philip Tomasino, de la Ligue junior de l'Ontario. Le joueur de centre a amassé 34 buts et 38 mentions d’aide pour 72 points en 67 matchs en 2018-2019.

Le joueur de centre des Knights de London (OHL) Connor McMichael a été réclamé au 25e rang par les Capitals de Washington. McMichael a récolté 72 points (36 buts, 36 aides) en 67 rencontres la saison dernière.

Jakob Pelletier a été le deuxième Québécois à entendre son nom. Les Flames ont choisi l'attaquant des Wildcats de Moncton au 26e échelon. Pelletier a amassé 89 points (39 buts, 50 aides) en 65 matchs.

HKN-HKO-SPO-2019-NHL-DRAFT---ROUND-ONE
Crédit photo : AFP

Le Lightning de Tampa Bay a ensuite sélectionné Nolan Foote, fils de l'ancien défenseur Adam Foote. L'attaquant des Rockets de Kelowna (WHL) se retrouve dans la même organisation que son frère Cale, qui a été repêché par le Lightning en 2017.

Au 28e rang, les Hurricanes de la Caroline ont prononcé le nom de Ryan Suzuki, le frère de Nick, qui est l'un des plus beaux espoirs du CH. Le joueur de centre a récolté 75 points (25 buts, 50 aides) en 65 matchs avec les Colts de Barrie (OHL).

Les Ducks d’Anaheim ont ensuite jeté leur dévolu sur l’ailier gauche Brayden Tracey, qui est un habile manieur de rondelle et qui décoche rapidement ses tirs.

Les finalistes de la dernière finale de la Coupe Stanley, les Bruins de Boston, ont nommé John Beecher au 30e rang. Cet Américain poursuivra son apprentissage avec les Wolverines de l’Université du Michigan.

Finalement, avec le dernier choix de la première ronde, les Sabres ont fait de Ryan Johnson leur deuxième sélection de la soirée. Il s’agit d’un défenseur qui a complété sa dernière campagne avec un différentiel de +24 avec le Stampede de Sioux Falls dans la USHL