Crédit : AFP

MLB

Les joueurs des Rays sous le choc

Publié | Mis à jour

En pleine course avec les Yankees de New York pour le sommet de la section Est de la Ligue américaine, les joueurs des Rays de Tampa Bay ont accueilli avec stupéfaction la nouvelle voulant qu’ils pourraient éventuellement partager leur temps entre la Floride et le Québec.

Plusieurs joueurs ont été prévenus jeudi que leur équipe avait obtenu la permission du baseball majeur d’étudier la possibilité de disputer la première portion de son calendrier au Tropicana Field et de terminer la campagne à Montréal.

«Après avoir reçu le message texte, j’ai dû le relire quelques fois, a reconnu le voltigeur Kevin Kiermaier au quotidien "Tampa Bay Times". Ma réaction a été : "Quoi?". C’est honnêtement une de ces choses qui semblent venir de nulle part.»

«Tu ne sais jamais ce qui va arriver tant que rien n’est officiel, a-t-il ajouté. Il y a beaucoup de choses qui doivent se produire pour que cela se concrétise. La nouvelle m’a définitivement surpris.»

Selon le site du baseball majeur, qui cite une source, les Rays ne pensent pas qu’un tel projet pourrait se réaliser avant 2024. L’année 2023 a aussi été évoquée par le «Tampa Bay Times». Les Rays ont un bail jusqu’en 2027 pour jouer au Tropicana Field.

«C’est dans le futur, c’est tellement loin, a indiqué le joueur d’avant champ Brandon Lowe. Ce sera traité comme une grosse nouvelle, mais pour beaucoup d’entre nous, c’est juste quelque chose qui est arrivé. Nous l’avons vu et c’est tout.»

Pour le bien du baseball

S’il veut que son équipe se concentre sur l’action sur le terrain, le gérant des Rays, Kevin Cash, comprend pourquoi le baseball majeur s’intéresse à Montréal.

«Vous sentez la passion des partisans là-bas, surtout quand les Expos y étaient, a-t-il dit. Ils sont dans la course [pour avoir une équipe]. Il y a eu beaucoup de discussions. Je pense que le baseball veut aller où il est désiré.»

«Je pense que l’intention est de faire tous les efforts possibles pour garder le baseball dans la région de Tampa Bay, a-t-il poursuivi. Toutefois, notre objectif en ce moment est de gagner des matchs.»

Pas facile pour les joueurs

Même si le projet se réalise, peu de joueurs présentement dans la formation des Rays en subiraient les conséquences. Cela n’empêche pas certains d’entre eux de se questionner.

«Je ne sais pas comment ça fonctionnerait en termes de logistique pour les joueurs. Il est donc difficile de dire quoi que ce soit, a indiqué le receveur Mike Zunino. Ils [les dirigeants et le baseball majeur] essaient de faire ce qu’il y a de mieux pour le club. C’est ce qui compte. En tant que joueurs, nous devons être à l’écoute.»

«Tu dois trouver un nouvel endroit où vivre et déménager ta famille dans un autre pays», a-t-il ajouté.

Le lanceur Tyler Glasnow, qui est un des représentants syndicaux des Rays, a quant à lui été plutôt avare de commentaires.

«Je pense que ce serait difficile à organiser, mais je suis sûr qu’ils en ont parlé au baseball majeur et si [les dirigeants] ont donné le feu vert, c’est sur papier et pas seulement une idée en l’air», a-t-il indiqué.

«Je n’ai parlé à personne de l’Association des joueurs jusqu’ici, a-t-il expliqué. Tant que nous n’aurons pas plus d’informations et un échéancier, je ne peux commenter que sûr ce que je sais.»