Crédit : AFP

Tennis

Roger Federer a sué mais gagné

Agence France Presse

Publié | Mis à jour

Roger Federer a dû s'employer jeudi pour éliminer en trois manches un Jo-Wilfried Tsonga des grands jours en huitièmes de finale du tournoi sur gazon de Halle, et affrontera en quarts de finale l'Espagnol Bautista Agut.

Le numéro trois mondial, à 37 ans, a bataillé 2 h 16 pour s'imposer finalement 7-6, 4-6, 7-5, à l'issue d'une partie somptueuse qui restera dans les annales du tournoi allemand, où le champion suisse vise une 10e victoire.

«Jo-Wilfried a montré dans le passé qu'il peut me battre, sur surface dure ou sur herbe, il est toujours dangereux», avait dit Federer avant le match. 

Il avait vu juste, et Tsonga a fait jeu égal avec lui. D'emblée, le Français de 34 ans, de retour sur les courts cette années après une saison 2018 pratiquement sans jouer, s'est montré intouchable sur son service, remportant 11 de ses 12 premiers points d'engagement dans le premier set. En face, Federer mettait en place un peu plus lentement son service volée.

Le Manceau était arrivé sur le court dans l'état d'esprit idéal pour ce duel: «Ce sont des matchs où il n'y a rien à perdre, il y a tout a gagner», avait-il dit la veille à l'AFP. «Quand on joue contre Roger on ressent moins de pression.»

Forcer le destin

Mais le Suisse ne serait pas l'homme aux 20 victoires en Grand Chelem s'il n'avait pas le talent de forcer le destin juste dans les moments décisifs. Vainqueur du bris d'égalité de la première manche, il a également haussé le ton dans le 11e jeu de la troisième. À 5-5 Tsonga au service, il a réussi le bris qui a fait basculer le match.

Et malgré une ultime résistance du Français, Federer a conclu, sous les vivats du public qui l'a soutenu durant tout le match.

Vendredi, il a rendez-vous avec Bautista Agut, qui s'est défait facilement d'un autre Français, Richard Gasquet (6-1, 6-4). L'Espagnol n'a encore jamais battu Federer en huit confrontations. 

L'autre match du haut du tableau opposera le dernier Français encore en lice, Pierre-Hugues Herbert, au Croate Borna Coric, tenant du titre.

Dans l'autre moitié de tableau, le match phare mettra aux prises Alexander Zverev et le Belge David Goffin.