Tampa Bay Rays v Boston Red Sox

Crédit : AFP

Baseball - MLB

Les Rays forment un club prometteur

Publié | Mis à jour

Avec l’étude d’un scénario où Tampa et Montréal deviendraient éventuellement des villes-sœurs dans le baseball majeur, il est intéressant pour les amateurs d’analyser la formation des Rays.

Un tel projet pourrait-il cacher un déménagement éventuel de ce club dans la métropole québécoise? En attendant la suite des choses, on observe que les Rays proposent une équipe plutôt prometteuse.

Chez les joueurs, Brandon Lowe, 24 ans, domine présentement le club avec 15 circuits et 44 points produits. Celui-ci évolue principalement au deuxième coussin en défensive. Le voltigeur Austin Meadows, également âgé de 24 ans, affiche pour sa part la meilleure moyenne au bâton (,308) depuis le début de la saison. Au monticule, les partants Yonny Chirinos et Tyler Glasnow font partie du noyau de l’équipe.

Un espoir nommé Wander Franco

Le Dominicain Wander Franco, un joueur d’arrêt-court, représente pour sa part le futur de cette organisation. Celui-ci s’est joint aux Rays, le 2 juillet 2017, lors de l’ouverture de la période des signatures pour les joueurs internationaux. Il avait alors touché 3,85 millions $.

À seulement 18 ans, Franco est un frappeur ambidextre. Il évolue, cette saison, avec les Hot Rods de Bowling Green, au niveau A. En 58 matchs, il a frappé 71 coups sûrs, dont 15 doubles et six circuits. Franco, qui présente une moyenne de ,326, est définitivement un nom à retenir.

Devant les Red Sox

Concrètement, la formation de Tampa a entamé la saison 2019 avec une fiche de 43-31 et vient actuellement au deuxième rang de la section Est de la Ligue américaine, devant les Red Sox de Boston (41-35), champions en titre de la Série mondiale. Les Blue Jays de Toronto et les Orioles de Baltimore se retrouvent plus bas au classement tandis que les puissants Yankees de New York dominent la section.

Dans l’histoire du club, les Rays ont atteint la Série mondiale une fois, en 2008. Sous les ordres du gérant Joe Maddon, ils avaient perdu la finale en cinq matchs contre les Phillies de Philadelphie.