Luis Enrique

Photo : Luis Enrique Crédit : AFP

Soccer

Espagne: le sélectionneur Luis Enrique s'en va à un an de l'Euro

Publié | Mis à jour

Nouveau coup dur pour l'équipe d'Espagne: son sélectionneur Luis Enrique, affecté par un grave problème familial, a choisi de quitter ses fonctions et sera remplacé en vue de l'Euro-2020 par son adjoint Robert Moreno, a annoncé mercredi la fédération espagnole (RFEF).

L'inexpérimenté Moreno (41 ans), dont c'est le premier poste comme entraîneur principal dans l'élite, devient ainsi le cinquième sélectionneur en deux ans pour la «Roja», qui vit une longue période de turbulences après l'âge d'or de son triplé historique Euro-Mondial-Euro (2008-2012).

Enrique, 49 ans, nommé à l'été 2018 pour rebâtir la «Roja», était en retrait de son poste depuis mars «pour raisons familiales de force majeure» selon la RFEF, qui a demandé aux médias de respecter l'intimité du technicien.

Ces trois derniers mois, Robert Moreno a assuré l'intérim sur le banc de l'équipe nationale lors de trois rencontres successives de qualification pour l'Euro-2020, pour trois victoires: à Malte (2-0), aux îles Feroé (4-1) et contre la Suède (3-0).

Courte expérience

Toutefois, cette courte expérience est l'unique vécu du jeune technicien en tant qu'entraîneur principal.

Jusqu'à être propulsé mercredi dans la lumière, le Catalan Moreno a effectué quasiment toute sa carrière comme adjoint de l'Asturien Luis Enrique: au Barça B, à l'AS Rome, au Celta Vigo et sur le banc du FC Barcelone (2014-2017), avant de devenir l'adjoint de Juan Carlos Unzué, ex-membre de l'encadrement blaugrana, au Celta (2017-2018).

Et quand Luis Enrique a pris les rênes de la sélection, il a naturellement fait appel à Moreno, présenté comme un spécialiste de l'analyse vidéo et des nouvelles technologies.

Le nouveau sélectionneur est le quatrième à occuper le poste depuis le départ à l'été 2016 de Vicente del Bosque, sacré champion du monde en 2010 en Afrique du Sud.

L'Espagne est pour l'heure première du groupe F de qualification pour l'Euro (4 matchs, 4 victoires).