Impact

Orji Okwonkwo est près d’un retour

Publié | Mis à jour

Orji Okwonkwo n’a pas joué lors des trois derniers matchs de l’Impact de Montréal, mais il est désormais tout près d’un retour au jeu.

Lundi, il s’est entraîné avec un physiothérapeute avec une assez bonne intensité.

«Je me sens bien. Les quatre dernières semaines n’ont pas été faciles, mais je suis près de l’équipe et je me sens bien», a révélé le Nigérian, qui est économe de mots quand il s’exprime.

Rémi Garde veut évidemment le voir réintégrer l’effectif le plus vite possible parce qu’il a offert du jeu intéressant, dont deux buts, depuis le début de la saison.

«Orji fait partie des joueurs qui ont été importants pour le groupe en première partie de saison et il récupère assez vite.»

Il n’a toutefois pas été question de précipiter le retour du jeune homme de 20 ans blessé à une jambe, et ce, malgré l’absence prolongée d’Ignacio Piatti.

À gauche

Jusqu’à maintenant, on a surtout vu Okwonkwo à droite, où il s’est amusé à déranger l’adversaire avec ses appels et sa puissance en profondeur, mais c’est peut-être sur la gauche qu’il est le plus à l’aise.

Ça tombe bien puisqu’avec Piatti qui sera absent jusqu’à la fin de l’été, l’Impact a un besoin urgent dans le couloir gauche.

«J’en ai discuté avec l’entraîneur et je peux jouer autant sur le flanc gauche que sur le flanc droit, mais mon poste de prédilection est l’aile gauche», a indiqué Okwonkwo.

«Je ne suis pas surpris, je sais que les droitiers aiment bien évoluer sur le côté gauche pour s’ouvrir et avoir un angle de frappe plus grand que quand ils sont de l’autre côté, a résumé Garde. C’est le cas aussi pour Harry.»

Des options

«Bien sûr, en l’absence de Nacho, il y a une position à combler ou à prendre, et je sais qu’Orji peut la prendre, de même que Mathieu [Choinière], qui est aussi intéressant de ce côté», a ajouté Garde.

Celui-ci a par ailleurs indiqué que Piatti allait reprendre le travail léger après une période de repos imposé.

«Ça se passe bien, aussi bien que ça puisse se passer, et il est dans les temps de récupération, même si je n’ai pas vraiment de calendrier précis pour son retour.

«Il sort de la phase de repos et de cicatrisation passive. On entre dans une phase de cicatrisation avec des exercices actifs.»

Encore compliqué

Sans dire que le match du 26 juin contre les Timbers de Portland sera aussi problématique que celui du début du mois contre les Sounders de Seattle, Rémi Garde sait qu’il devra être un peu créatif pour confectionner sa formation.

«J’aurai cinq absents qui seront en sélection, mais Jukka Raitala sera de retour. »

Il sera donc toujours privé de Samuel Piette, Zachary Brault-Guillard, Omar Browne, Daniel Lovitz et Micheal Azira. Et ça s’ajoute aux blessés, mais il y a une certaine embellie de ce côté.

«Parmi les joueurs blessés, je pense que deux d’entre eux auront repris l’entraînement collectif, soit Orji [Okwonkwo] et Mathieu [Choinière]. Il y a aussi un petit espoir pour Bacary Sagna. J’espère pour Mathieu que le feu vert médical arrive assez vite.

«Ce sont toujours de bonnes nouvelles quand les joueurs reviennent, ça l’est surtout pour eux, mais aussi pour moi.

«Ce n’est pas l’idéal, mais j’ai envie de dire que ça sera mieux que lors du dernier match quand même.»