Boxe

Un gala avec Lemieux, Butler et Kean?

Publié | Mis à jour

Le grand patron d’Eye of the Tiger Management (EOTTM), Camille Estephan, a l’intention d’organiser un gala de boxe d’envergure avec tous les gros noms de son écurie d’ici la fin de l’année, à Montréal.

Au lendemain de la victoire de son protégé Simon Kean contre Dillon Carman à Shawinigan, le promoteur s’en promet pour la suite des choses.

«Mon but est de faire un gala avec toutes nos têtes d'affiche là-dedans, a-t-il indiqué en entrevue à TVA Sports. Est-ce que c'est en septembre? En décembre? Je ne sais pas.»

«Ça va arriver en 2019, c'est le but, a-t-il poursuivi. Je rêve d'avoir David Lemieux, Steven Butler, Simon Kean, Kim Clavel, Arslanbek Makhmudov, des gros combats avec quatre ou cinq ceintures. Ça s'en vient, on travaille fort pour ça.»

En attendant, Eye of the Tiger doit se préparer pour un autre gala qui aura lieu le 29 juin à Thetford Mines et qui réunira quelques boxeurs locaux, ainsi que des jeunes talents de l’organisation comme  Sadriddin Akhmedov ou Artem Oganesyan.

«Un gala de grande qualité encore, de très très bons "prospects" (...) ça va bien finir la saison», a observé M. Estephan.

Un homme soulagé

Camille Estephan a évidemment passé un bon moment, hier soir, au Centre Gervais Auto. Non seulement les boxeurs de la sous-carte ont bien fait, mais surtout, le poids lourd Simon Kean, sur lequel il mise beaucoup, a vengé son amère défaite de l’automne dernier.

«C'est un immense piano qui vient de débarquer du dos de Simon Kean et du mien aussi», a-t-il admis en souriant.

«Je ne l'ai jamais vu aussi content, a-t-il ajouté au sujet de Kean. C'est sûr que d'effacer cette défaite-là, devant les siens, il y a un énorme élément de fierté.»

Estephan estime que le colosse trifluvien a pris du galon depuis sa défaite par K.-O. subie au Centre Vidéotron.

«On a vu, hier, un gars qui a atteint une certaine maturité comme homme, a-t-il souligné. Il a bravé une tempête. C'était difficile au début, il a montré du caractère, il a sorti fort quand il le fallait. Toute une expérience.»

«Il a saisi l'erreur qu'il a faite avant Carman, a également mentionné le promoteur. C'est un nouveau chapitre et je pense qu'on va faire un très bon bout de chemin ensemble.»

Il est maintenant temps pour Kean de prendre un peu de repos et de revenir à 100% car Eye of the Tiger n’a pas fini de le faire boxer.

«On veut qu'il soit actif et s'il est capable, il va être actif. Il est très vendeur, Simon, c'est facile d'organiser des galas pour lui», a indiqué M. Estephan

De bons mots pour la relève

De tous les boxeurs qui se sont illustrés, hier à Shawinigan, le promoteur a bien aimé le jeune Avery Martin-Duval, qui a remporté son premier combat chez les pros à seulement 18 ans.

«Mon coup de coeur, hier soir, a été Avery Martin-Duval, a-t-il admis. Croyez-moi, c'est un jeune homme qui va faire la pluie et le beau temps dans les années à venir. On est contents de l'avoir parmi nous dans l'équipe.»

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.