Crédit : USA TODAY Sports

Repêchage LNH

Le repêchage de la LNH de retour à Montréal?

Publié | Mis à jour

Louis Leblanc, Joonas Nattinen, Mac Bennett, Alexander Avtsin, Gabriel Dumont... vous vous souvenez? C’était la récolte des Canadiens en 2009, lorsque Montréal a accueilli le repêchage de la LNH.

Onze ans plus tard, l’an prochain, le Tricolore aura-t-il l’occasion de se reprendre et sélectionner un futur joueur d’impact devant ses partisans? Le chroniqueur du réseau Sportsnet Elliotte Friedman a en quelque sorte alimenté l’espoir des fidèles de la Sainte-Flanelle dans sa chronique «31 Thoughts» de samedi.

«La dernière fois que Montréal fut la ville hôtesse du repêchage, c’était en 2009. Il semble que les Canadiens sont sur le radar une fois de plus», a-t-il avancé, sans préciser davantage son propos.

Depuis 1980, année à laquelle la séance annuelle est devenue ouverte au public (à l’exception de l’édition 2005, à Ottawa, en raison d'un lock-out), la métropole québécoise a été sélectionnée neuf fois pour accueillir l’événement.

Lors des deux derniers encans à Montréal, le défenseur Roman Hamrlik et l’attaquant John Tavares ont été les coqueluches en devenant tous deux les tout premiers choix de leur cuvée.

Le patineur de St-Eustache Alexis Lafrenière, de l’Océanic de Rimouski, est en voie d’imiter le Tchèque et l’Ontarien en étant le premier espoir appelé au podium à Montréal, si la séance de 2020 y est présentée.

En 2009, au grand plaisir de leurs partisans, les Canadiens avaient fait de Leblanc leur choix de premier tour dans un Centre Bell frénétique. Le produit des Lancers d’Omaha a ultimement disputé un total de 50 rencontres dans la LNH.