Boxe

«Le but, c’était de l’envoyer sur le c...» - Simon Kean

Publié | Mis à jour

Le boxeur québécois Simon Kean était soulagé après sa victoire contre l’Ontarien Dillon Carman, samedi soir à Shawinigan. Il avait toutefois une stratégie particulière à l’approche de l’affrontement.

«Le but, c’était de l’envoyer sur le cul, il n’y avait pas d’autre plan que ça, on met de la pression, on le frappe», explique le coloré boxeur en entrevue à TVA Sports. Le «Grizzly» ressentait une fierté particulière en l’emportant dans sa Mauricie natale.

Kean a avoué s’être laissé emporter par les émotions lors de son premier combat avec Carman en 2018, alors qu’il avait subi la défaite.

Cette fois-ci, le combattant de 30 ans ne voulait pas tomber dans le même piège. «Même si je l’ai perdu de vue des fois, j’ai réussi à me retrouver, je me suis recentré et à m’en remettre [...] ce que je n’ai pas été capable de faire pendant le premier combat.

Après cette véritable guerre entre les deux poids lourds, le Québécois prendra quelques mois de vacances bien mérités au cours desquelles il pourra faire tout ce qu’il s’est privé de faire avant l’affrontement.

Voyez les commentaires complets de Simon Kean dans la vidéo ci-dessus.