Boxe

Braidwood ne s'est jamais remis de sa défaite contre Kean

Publié | Mis à jour

Après sa victoire contre l’Américain Andrew Satterfield, il n’était pas question pour Adam Braidwood de quitter le Centre Gervais Auto de Shawinigan.

Non seulement le poids lourd voulait-il rester pour regarder la finale du gala de samedi, qui oppose Simon Kean à Dillon Carman, le Canadien souhaitait épier de très près l’homme qui l’a battu il y a presque un an jour pour jour et de qui il espère obtenir une revanche.

«Je ne pense qu’à ça! Je n’ai que la revanche en tête, a laissé savoir le Britanno-Colombien, en entrevue avec les journalistes.

Le 16 juin dernier, Kean l’avait emporté par arrêt de l’arbitre en finale d’un autre gala d'Eye of the Tiger Management présenté à Shawinigan.

Après avoir dominé les deux premiers rounds, le Trifluvien a porté le coup de grâce à Braidwood au troisième round.

Dans les semaines qui ont mené à ce combat, le sympathique anglophone avait attiré la sympathie des amateurs de boxe de la région, qui l’ont acclamé lorsqu’il a vaincu Satterfield par K.-O. technique au deuxième round, samedi.

«C’est comme un public de chez moi. J’adore les gens du Québéc et j’espère qu’ils m’aiment aussi. Ils m’applaudissent toujours.»