Tennis

Félix Auger-Aliassime a le chemin libre vers la finale

Publié | Mis à jour

Félix Auger-Aliassime a accédé directement à la finale du tournoi sur gazon de Stuttgart, en Allemagne, samedi, en raison du forfait de son compatriote canadien Milos Raonic, aux prises avec des douleurs au dos.

Le jeune Québécois sera ainsi confronté dimanche, en finale, à l’Italien Matteo Berrettini, qui figure au 30e rang du classement de l’ATP. Auger-Aliassime, 21e au monde, aura alors l’occasion de remporter un premier titre sur le circuit.

Si ce rendez-vous raté entre Auger-Aliassime et Raonic a déçu quelques amateurs de tennis, il offre une belle occasion au Québécois.

«C’est difficile de voir Milos se retirer, a commenté Auger-Aliassime, cité sur le site web de l’ATP. C’est l’un des meilleurs gars sur le circuit. Il a toujours été fantastique avec moi depuis que je suis arrivé, à l’époque où j’étais encore junior. C’est difficile, mais en même temps, c’est comme ça et je dois m’assurer d’être prêt du mieux possible pour la finale.

«Ç’a été une semaine incroyable pour moi, a ajouté le Québécois. J’ai joué du bon tennis. Je pense que je vais essayer de m’amuser en finale et donner tout ce que j’ai car c’est ma troisième finale cette année. Je vais tout tenter pour peut-être obtenir mon premier titre.»

Plus tôt en 2019, Auger-Aliassime avait atteint l’étape de la finale à Rio de Janeiro, en février, puis à Lyon, en mai.

Trop risqué pour Raonic

Le duel entre le Québécois et Raonic aurait été un deuxième match entre ces joueurs. Ils s’étaient affrontés au tournoi d’Indian Wells, en 2018, et Raonic l’avait emporté en deux manches de 6-4 et 6-4.

«Je suis vraiment désolé et je m’excuse de ne pas être en mesure de jouer, a affirmé Raonic, sur le court, samedi. La façon dont je me sens avec mon dos, j’ai déterminé que ce n’était pas possible pour moi de compétitionner sans prendre un risque important.»

À propos de l’autre demi-finale, Berrettini a vaincu l’Allemand Jan-Lennard Struff, 38e au monde, en deux manches de 6-4 et 7-5.

En double, le Canadien Denis Shapovalov et son partenaire indien Rohan Bopanna ont vaincu 6-3 et 6-4 les Australiens Nick Kyrgios et Matt Reid, samedi, pour passer en grande finale. Ils seront opposés aux favoris de l’épreuve, soit l’Australien John Peers et le Brésilien Bruno Soares.