LNH

«J'aime mieux arrêter là avant qu'il ne soit trop tard»

Publié | Mis à jour

Ayant été victime de nombreuses commotions cérébrales au fil des ans, l’ancien attaquant du Canadien de Montréal Michaël Bournival a été contraint d'annoncer sa retraite sportive à 27 ans, vendredi.

«J'aime mieux arrêter là avant qu'il ne soit trop tard», a-t-il confié, dans une entrevue accordée à TVA Nouvelles. À voir dans la vidéo ci-dessus.

Limité à cinq matchs de la Ligue américaine, avec le Crunch de Syracuse, lors de la dernière campagne, Bournival a également subi des blessures aux jambes et à une épaule pendant sa carrière de hockeyeur.

«Je pense que mon corps a assez souffert et je veux une meilleure qualité de vie», a résumé le Québécois.

Après avoir totalisé 89 matchs dans l’uniforme du Tricolore lors des deux saisons précédentes, Bournival n’avait pu jouer avec le club montréalais en 2015-2016 en raison de symptômes reliés à une commotion cérébrale. Malgré ses efforts, il ne s’en est jamais complètement remis.

«J'avais peur de me blesser, qu'il m'arrive quelque chose, que je reste étendu au sol durant le match et que j'aille des séquelles à vie», a-t-il admis, en rappelant ses dernières années dans le hockey professionnel.

Le Crunch de Syracuse, avec qui le Québécois a œuvré lors des trois récentes saisons, a remercié l’athlète par l’entremise de son compte Twitter, vendredi.

«Merci pour tout, Michaël, pouvait-on lire. Nous te souhaitons rien de moins que le meilleur pour ta retraite. Tu seras un membre de la famille du Crunch pour toujours.»

Un ambassadeur des Cataractes

Avant de faire le saut chez les professionnels, Bournival aura connu un beau séjour dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, chez les Cataractes de Shawinigan, d'où il est originaire. Portant le titre de capitaine, il a notamment soulevé la Coupe Memorial, devant les partisans de la Mauricie, à sa dernière saison en 2012.

«Les Cataractes félicitent Michaël Bournival pour l’ensemble de sa carrière de hockeyeur, a commenté à son tour l’organisation de Shawinigan, via les réseaux sociaux. Il est une immense source de fierté et un ambassadeur hors pair pour notre organisation. Bonne retraite capitaine!»

Repêché au troisième tour (71e au total) par l’Avalanche du Colorado lors du repêchage de 2010, Bournival avait été acquis par le Canadien en retour du défenseur Ryan O’Byrne quelques mois plus tard. Il a totalisé 22 points, dont 12 buts, en 113 matchs dans la Ligue nationale de hockey avec le Tricolore et le Lightning de Tampa Bay.