LNH

Il y a un intouchable chez le Wild

Publié | Mis à jour

Les rumeurs de transaction ont circulé à quelques occasions chez le Wild du Minnesota, depuis février, mais la direction a informé qu’un de ses joueurs d’impact n’est pas à échanger.

En entrevue avec le «St. Paul Pioneer Press», vendredi, le directeur général Paul Fenton a déclaré qu’il souhaite prolonger le pacte du défenseur Jared Spurgeon, à qui il reste un an de contrat.

«J'ai parlé à son agent et notre plan est de lui offrir une nouvelle entente, a déclaré Fenton. Il n’y a pas de plan pour l’échanger, contrairement à ce qui a été rapporté.

«Il est un gros morceau, il mène par l’exemple, il est une bonne personne et un homme de famille. Nous voulons qu’il reste et nous allons y travailler.»

Âgé de 29 ans, Spurgeon vient de connaître la meilleure saison de sa carrière, lors de laquelle il a atteint des sommets personnels sur le plan des buts (14), des aides (29) et des points (43) sur la première paire défensive.

Il empochait 5,5 millions $ en 2018-2019.

L’hiver dernier, Fenton a échangé les attaquants Mikael Granlund, Charlie Coyle et Nino Neiderreiter. Plus récemment, des rumeurs impliquant l’attaquant Jason Zucker ont fait surface.

L’attaquant américain était impliqué dans une transaction qui aurait permis au franc-tireur des Penguins de Pittsburgh Phil Kessel d’aboutir au Minnesota, le mois dernier.

Ce dernier aurait refusé de se joindre au Wild puisqu'il ne voit pas comment cette formation pourrait prétendre à la coupe Stanley, a rapporté The Athletic, en mai.

Selon plusieurs sources, Zucker devrait quitter le Wild au cours des prochaines semaines. Les Canucks de Vancouver, les Coyotes de l'Arizona, les Ducks d'Anaheim et les Flames de Calgary auraient démontré de l'intérêt pour le joueur de 27 ans.

Koivu et Dumba : patience

Par ailleurs, le capitaine Mikko Koivu et le défenseur Matt Dumba soignent toujours des blessures. Le premier a recommencé à patiner tandis que l’autre, qui souffre d’une blessure abdominale, n’est pas prêt à reprendre l’entraînement sur glace.

«J'ai parlé à Mikko au Championnat du monde, a raconté Fenton. Je pense qu’il sera prêt (pour le camp).

«Je ne me prononce pas sur l'aspect médical, mais étant donné la façon dont il s'entraîne et la façon dont il progresse, je crois qu'il sera prêt.»