Alouettes

Dure rentrée pour les Alouettes et Pipkin

Publié | Mis à jour

Malgré une poussée de 17 points au quatrième quart, les Alouettes de Montréal se sont inclinés 32 à 25 à leur premier match de la saison, vendredi soir, face aux Eskimos d’Edmonton. Le quart-arrière Trevor Harris a connu un fort match pour l’équipe locale en réussissant trois passes de touché et en inscrivant le touché de la victoire.

Après un lent début de match, les Eskimos ont démontré qu’ils étaient bien décidés à gâcher les débuts de Khari Jones en tant qu’entraîneur-chef dans la Ligue canadienne de football (LCF).

Alors que sa formation était menée 7 à 2 après un quart, Harris a pris les choses en main. Avec la complicité du receveur Kenny Stafford, il a généré deux touchés pour les Eskimos au deuxième quart.

Stafford a d’abord capté une passe de 28 verges de Harris avant de rallier la zone des buts des Alouettes sur une course de six verges. Harris et Stafford ont frappé à nouveau dans les dernières secondes de la première demie. Cette fois, le receveur des Eskimos a couru sur une distance de neuf verges après avoir capté une passe de 10 verges pour augmenter l’avance de l’équipe locale.

Au quatrième quart, c’est C.J. Gable qui a capté une passe de touché de 23 verges. Harris a ensuite donné la victoire aux siens sur une faufilade du quart dans les derniers instants du match.

Au final, le quart-arrière des Eskimos a complété 32 de ses 41 tentatives de passes pour des gains de 447 verges.

Dure sortie pour Pipkin

De son côté, Antonio Pipkin effectuait son cinquième départ dans la LCF. Il a donné l’avance aux Alouettes tôt dans le match avec une passe de huit verges captée par DeVier Posey pour le majeur.

Les choses se sont ensuite compliquées pour Pipkin, qui a été remplacé par Vernon Adams fils. À terme, Pipkin n’a complété que sept de ses 17 relais pour des gains de 57 verges. Il a également été victime d’une interception.

L’arrivée d’Adams fils au quatrième quart a semblé fouetter les Alouettes, qui ont marqué deux touchés rapides. William Stanback a inscrit le premier sur une course de cinq verges tandis B.J. Cunningham a marqué le deuxième sur une passe de touché de 17 verges. Boris Bede a ensuite créé l’égalité avec un placement de 52 verges.

C’est toutefois Harris et ses Eskimos qui ont eu le dernier mot en fin de match.

Les Alouettes bénéficieront d’une semaine de congé avant de disputer leur prochain match, le jeudi 28 juin, contre les Tiger-Cats à Hamilton.