Canadiens

«Geoff Molson a le devoir de viser la coupe Stanley»

Publié | Mis à jour

Et si, dans la Ligue nationale d’aujourd’hui, nous devions revoir nos attentes, toujours vers le bas, nous contentant d’aimer et supporter notre équipe sans prendre en considération la présence, ou non, de celle-ci en finale de la coupe Stanley?

Lors de son émission «JiC», Jean-Charles Lajoie y est allé d’un vibrant témoignage sur le sujet, précisant que cette mentalité semble de plus en plus prônée «par les milléniaux».

«Si cette façon de voir les choses prend de l’ampleur, cela servira inévitablement les Canadiens, qui sont "prisonniers de leurs 24 coupes Stanley"», a également lancé Lajoie, expliquant aussi que la LNH avait beaucoup changé avec les années et que gagner était de plus en plus difficile.

«JiC» a tenu à préciser qu’il était en grande partie en accord avec la mentalité décrite plus haut.

Cependant, il a voulu lancer un message au propriétaire du CH Geoff Molson.

«Comme chef d’entreprise, Geoff Molson a aussi le devoir de gagner. Il doit viser le sommet. Il a le devoir de démontrer que sa satisfaction et la pérennité des emplois à l’interne ne se trouveront que dans la colonne des victoires.»

«Si l’amateur moyen a maintenant le devoir de s’amuser et un devoir de réserve quant aux conquêtes de championnats, Molson, lui, a le devoir de viser ce championnat et de tout faire en son pouvoir pour que son équipe y accède.»

Un engagement

Jean-Charles Lajoie a terminé son intervention en prenant une sorte d’engagement avec le propriétaire du CH.

«Je prends une sorte d’entente avec vous, monsieur Molson. Je vais essayer d’avoir du plaisir. Oui, je vais parfois remettre certaines décisions en question, mais je ne me rendrai pas malade. Il se peut qu’on ne gagne plus jamais la coupe Stanley, mais on aura eu beaucoup de plaisir quand même.»

«Je veux toutefois sentir de votre côté, Geoff Molson, que vous avez toujours cette soif de championnat, cette soif de victoire.»

Voyez l’intervention complète de Jean-Charles Lajoie dans la vidéo ci-dessus.