2019 NBA Finals - Game Three

Crédit : AFP

NBA

Kawhi Leonard encensé par les Warriors

Publié | Mis à jour

Si les Raptors de Toronto ne sont qu’à une petite victoire du premier championnat de la NBA de leur histoire, c’est en grande partie grâce à Kawhi Leonard. Même leurs adversaires en finale, les Warriors de Golden State, le reconnaissent.

«Il s’est imposé et son équipe l’a suivi. Il s’assure que le travail soit accompli», a dit l’ailier des Warriors Draymond Green au site de la NBA, après le revers de 105 à 92 des siens vendredi dans le match numéro quatre entre les deux équipes.

Les Raptors auront l’occasion de soulever le trophée Larry O’Brien, lundi soir devant leurs partisans.

Depuis le début des éliminatoires, Leonard est de loin le meilleur joueur des Torontois, avec, notamment, une moyenne de 31,1 points par rencontre.

Il a réussi à conserver ce niveau d’excellence contre les Warriors en plus de prendre le contrôle des matchs dans les moments les plus importants.

«Il [Leonard] a extrêmement bien joué, a reconnu le meneur de jeu des champions en titre Stephen Curry, au magazine "Sports Illustrated". Il a réussi des tirs qui ont changé le momentum au troisième quart. Il leur a donné l’avance et leur a permis de la conserver.»

Répéter l’exploit

En plus de possiblement offrir un premier titre aux Raptors, Leonard a l’occasion de vaincre une équipe qui participe à sa cinquième finale de suite et qui a gagné trois des quatre derniers championnats de la NBA.

Ce n’est pas la première fois que l’ailier étoile fait face à un poids lourd de la NBA. En 2014, le Heat de Miami, mené par LeBron James, tentait de remporter un troisième titre de suite. «King James» s’est plutôt buté à Leonard, qui, en plus de conduire les Spurs de San Antonio à la victoire, a été élu joueur par excellence de la finale.

Calme

Après la victoire de vendredi, les Raptors, très conscients que le championnat n’était pas encore acquis, n’ont pratiquement pas célébré. L’entraîneur-chef Nick Nurse croit que cette attitude vient en partie de l’influence de Leonard sur ses coéquipiers.

«La plupart des équipes vont prendre en exemple leurs meneurs et leurs joueurs vedettes, a-t-il indiqué au quotidien "Toronto Sun". C’est une attitude qui est contagieuse.»

«Nous retournons à la maison et nous savons à quel point les partisans seront fous à Toronto, a-t-il ajouté. Mon message [aux joueurs] a été que nous n’avons jamais vraiment parlé du pointage de la série. Nous ne pouvons laisser les gens nous amener à un endroit que nous n’avons pas encore atteint. Nous savons que [les Warriors] sont une excellente équipe et que nous devons être très intenses pour les battre.»