Lutte

Goldberg c. l’Undertaker, un désastre

Goldberg c. l’Undertaker, un désastre

Patric Laprade

Publié 08 juin
Mis à jour 08 juin

Le Poing : nouvelles et opinions sur la WWE

Les événements de la WWE an Arabie Saoudite font et feront toujours parler. Mais pour toutes-bonnes les raisons qui font que les Daniel Bryan et Kevin Owens refusent d’y aller (geste que je salue d’ailleurs), il n’en demeure pas moins que la WWE est une compagnie privée qui chercher à faire de l’argent et qui se fait payer entre 450 et 500 millions sur 10 ans pour offrir aux gens là-bas un divertissement deux fois par année.

Ceci dit, ce qui a surtout retenu l’attention c’est le combat entre Goldberg et l’Undertaker. En 2019, il est difficile de trouver un combat qui n’est jamais encore survenu entre deux légendes de cette stature. L’argent du roi aura permis à Goldberg de faire un retour, lui qui n’a lutté que quatre fois depuis 2004 et qui ne se déplace pas pour des « peanuts ». Mais si seulement le match avait attiré les regards pour les bonnes raisons.

Dans les faits, ce fut un désastre.

Le match a bien débuté. Deux « spears » par Goldberg, Taker qui se rassoit, la foule qui réagit fort. Mais c’est par la suite que ça s’est gâté. Goldberg a essayé une clé de genou qui n’a pas bien paru. Mais si c’était seulement une question de bien paraître. Goldberg, qui était entré au ring avec une marque au front, s’est ouvert le front lorsqu’il a frappé le poteau de l’arène après que l’Undertaker ait esquivé un « spear ». L’ancien champion de la WCW est aussi tombé sur la tête après le coup de la pierre tombale. À l’inverse, Goldberg n’a pas été capable de soulever assez son adversaire pour lui appliquer son « Jackhammer », alors la manœuvre a plus ressemblé à un « brainbuster », beaucoup plus dangereuse pour le cou.

Puis, lorsqu’il a voulu faire le coup de la pierre tombale à Taker et que ce dernier a voulu renverser la prise, les deux sont tombés. Taker a finalement gagné avec un « chokeslam ». Goldberg a par la suite écrit un Tweet disant qu’il s’était lui-même mis K.-O., mais qu’il croyait pouvoir finir le combat. Un match mémorable, mais pour toutes les mauvaises raisons.

Dans un autre registre, NXT TakeOver XXV a répondu aux attentes samedi dernier. C’est un événement dont la WWE avait besoin d’ailleurs. L’avantage des NXT TakeOver, c’est que ça s’écoute bien. Cinq matchs, deux heures et demie de spectacle, de l’action et de la qualité du début à la fin. Il y a une expression dans la lutte qui dit « less is more ». Bien que ça ne s’applique pas aux matchs comme tels, ça s’applique très bien à l’événement. Contrairement à WrestleMania ou même un PPV régulier, la formule permet aux TakeOver d’avoir des critiques souvent bien plus favorables parce qu’il n’y a pas de moments ternes qui endorment les admirateurs ou qui ne font pas de sens, ce qui est souvent la béquille d’autres événements d’importance. Si on prenait les cinq meilleurs matchs de chaque PPV et qu’on en faisait un événement à part, le résultat serait bien différent.

Sur le plan de la lutte, les matchs ont tous livré. Johnny Gargano et Adam Cole ont encore une fois donné une leçon de lutte. Le match, légèrement moins bon que le premier, demeure le deuxième meilleur match de 2019 à la WWE. Le championnat revenait à Cole d’ailleurs. Si la finale a été sensationnelle, les autres matchs ont tous été très bons ou excellents. J’ai adoré Matt Riddle contre Roderick Strong, ce fut probablement le meilleur match de Shayna Baszler depuis qu’elle est à NXT et le match d’échelles fut spectaculaire.

Bien des gens s’attendaient à voir les Forgotten Sons remporter une victoire impopulaire. De mon côté, je croyais qu’on allait mettre la majorité des titres autour des Undisputed Era. Mais c’est finalement les Street Profits qui ont gagné ce combat, mais surtout, qui sont devenus des vedettes à NXT en une seule soirée, à leur premier TakeOver.

Comme quoi il est possible de créer des vedettes rapidement avec le bon scénario. Match d’échelles pour match d’échelles, c’est ce que j’espérais voir à MITB. Avec seulement cinq TakeOver par année, encore une fois le « less is more » s’applique et permet aux gars et filles de donner tout ce qu’ils ont. 

Au niveau business, c’est là que ça se gâte. Je comprends qu’au départ le tout devait se produire à San Jose le 8 juin, parce que c’est là que la WWE a réalisé tout le potentiel de NXT à l’extérieur de Full Sail en Floride.

Mais à cause de  du spectacle en Arabie Saoudite, l’événement fut déplacé d’une semaine et déménagé à Bridgeport, Connecticut. C’est quand même sûr la côte Est où les gens n’ont pas peur de faire de la route pour voir ce type d’événements. Bridgeport est à 1h de New York, 2h de Boston, 2h30 de Philadelphie et 6h de Montréal.

Pourtant, ils n’ont pas réussi à remplir un aréna de seulement 10,000 sièges, n’attirant que 6 000 personnes. En fait, 2019 a vu les deux plus petites assistances de NXT TakeOver en deux ans, alors que celui à Phœnix en janvier n’avait attiré que 9 000 personnes.

Ceci dit, celui de samedi dernier se déroulait sans l’aide d’un gros PPV le lendemain avec des milliers de spectateurs en ville pour y assister. Tout de même, il n’y avait pas le même buzz autour de ce spectacle qu’il y avait pour AEW la semaine précédente.

Matchs de la semaine

  1. Adam Cole c. Johnny Gargano
  2. Les Street Profits c. Oney Lorcan et Danny Burch c. Undisputed Era c. Forgotten Sons
  3. Shayna Baszler c. Io Shirai

Résultats rapides

Bridgeport, Connecticut

  • Matt Riddle a battu Roderick Strong
  • Les Street Profits ont défait Oney Lorcan et Danny Burch, l’Undisputed Era et les Forgotten Sons pour remporter les titres vacants par équipe de NXT
  • Le champion nord-américain Velveteen Dream a vaincu Tyler Breeze
  • La championne NXT Shayna Baszler a battu Io Shirai
  • Adam Cole a défait le champion NXT Johnny Gargano pour remporter le titre

Vidéos de la semaine

Le titre des États-Unis n’est pas vacant, Rey le redonne à Joe

Match #3 de la trilogie entre Ricochet et Cesaro

Résultats rapides

Austin, Texas

  • Drew McIntyre et Le Revival ont battu Roman Reigns et les Usos
  • Lacey Evans a défait Charlotte Flair
  • Nikki Cross, acc. par Alexa Bliss a vaincu Peyton Royce, acc. par Billie Kay
  • Ricochet a battu Cesaro

Vidéos de la semaine

Goldberg et Undertaker dans un même ring!!

Nos deux Québécois encore en équipe!

Résultats rapides

Laredo, Texas

  • Le New Day ont battu Kevin Owens et Sami Zayn
  • Elias a défait R-Truth pour le titre 24/7
  • R-Truth a vaincu Elias pour le titre 24/7
  • Alexa Bliss a battu Charlotte Flair et Carmella dans un match triple menace pour ainsi avoir une chance au titre féminin de SmackDown Live à Stomping Grounds

Vidéo de la semaine

Je suis un admirateur de Tozawa. Et vous?

Résultats rapides

Laredo, Texas

  • Drew Gulak a battu Akira Tozawa
  • Oney Lorcan a défait Ariya Daivari

Vidéo de la semaine

Grosse victoire pour Mia Yim!

Résultats rapides

Bridgeport, Connecticut

  • Keith Lee a battu Kona Reeves
  • Mia Yim a défait Bianca Belair

Vidéo de la semaine

Voici le résumé de la semaine :

Résultats rapides

Glascow, Écosse

  • Le Hunt (Primate & Wild Boar) ont battu Tyson T-Bone et Saxon Huxley
  • Kay Lee Ray a défait Kasey Owens
  • Travis Banks a vaincu Dave Mastiff, Joe Coffey et Jordan Devlin dans un match quadruple menace pour devenir l’aspirant numéro au titre

Vidéo de la semaine

Le match avait pourtant bien commencé...

Résultats rapides

Jeddah, Arabie Saoudite

  • Les Usos ont battu Le Revival
  • Le champion Universel Seth Rollins a défait Baron Corbin
  • Le champion Intercontinental Finn Balor a vaincu Andrade
  • Shane McMahon a battu Roman Reigns
  • Lars Sullivan a défait Lucha House Party par disqualification dans un match handicap
  • Randy Orton a vaincu Triple H
  • Braun Strowman a battu Bobby Lashley
  • Le champion de la WWE Kofi Kingston a défait Dolph Ziggler
  • Mansoor a remporté une bataille royale de 50 lutteurs
  • Undertaker a vaincu Goldberg

Ceci complète le tour d’horizon à la WWE pour cette semaine.

Ne manquez pas la lutte WWE Raw, à l’antenne de TVA Sports, tous les mercredis en fin de soirée avec Kevin Raphaël et moi-même, Patric Laprade. Pour plus de détails sur l’heure de diffusion et sur les rediffusions, consultez la grille horaire (https://www.tvasports.ca/television/grille-horaire) de TVA Sports. De plus, ne manquez pas notre baladodiffusion sur QUB Radio à toutes les deux semaines, disponible sur iTunes, Google Play, Spotify et Stitcher.

Pour me joindre, vous pouvez le faire via mon adresse courriel au patric_laprade@videotron.ca, sur Facebook à (www.facebook.com/patlaprade) ou sur Twitter (www.twitter.com/patlaprade) avec l’aide du mot clic #LutteTVASports

Sur ce, je vous dis à la semaine prochaine, c’est un rendez-vous!