BKN-BKO-SPO-2019-NBA-FINALS---GAME-TWO

Crédit : AFP

NBA

Succès des Raptors et de... McDonald’s

Publié | Mis à jour

La bonne saison de l’équipe de basketball de Toronto en NBA est aussi payante pour ses propriétaires que pour l’un de ses commanditaires, McDonald’s.

Les Raptors et le géant de la restauration rapide ont conclu l’an dernier une entente en vertu de laquelle des frites gratuites seraient offertes, en Ontario via une application, chaque fois que l'équipe marquerait 12 paniers de trois points ou plus pendant un match.

À la place des 700 000 commandes de frites moyennes anticipées, McDonald’s a dépassé les deux millions de commandes, soit environ 5,4 millions $, selon les estimations du «Financial Post».

Malgré tout, McDonald’s n’a pas l’intention de revenir sur les détails de l’entente. Au contraire, elle n'y voit que du positif.

L’entente a été conçue sur le modèle de celle du Canadien de Montréal et permet aux gens d’avoir gratuitement des frites, format moyen, lorsque le Tricolore marque le premier but du match.

L’équipe de Toronto se porte tellement bien que pour la première fois de son histoire, elle se retrouve en finale contre les Warriors de Golden State.

Pourtant, 18 jours après l’entente, les Raptors ont échangé leur joueur vedette DeMar DeRozan en retour de Kawhi Leonard et de Danny Green, l’été dernier, et McDonald’s a eu peur pour l’entente.

L’entreprise a quand même décidé de poursuivre l’aventure et Leonard n’a pas déçu depuis qu’il est à Toronto.