LHJMQ

Serge Beausoleil en a marre des déserteurs

Publié | Mis à jour

Si le dossier des joueurs récalcitrants fait jaser dans le circuit Courteau, il commence à irriter des directeurs généraux comme Serge Beausoleil.

À savoir ce que le DG de l’Océanic de Rimouski pense des joueurs qui s’exilent aux États-Unis au détriment des équipes de la LHJMQ qui détiennent leurs droits, le professeur de formation y est allé d’une analogie pour le moins colorée, vendredi, afin d’exprimer le fond de sa pensée.

«Si je dis à ma blonde "je vais t’essayer, mais ça se peut que je prenne une autre", je ne suis pas sûr qu’elle sera d’accord avec ça. Vous en pensez quoi vous?», a-t-il lancé aux journalistes la veille du repêchage de la LHJMQ, à Québec.

Plus sérieusement, le DG et entraîneur-chef du club du Bas-Saint-Laurent s’explique mal cette tendance alors que le hockey junior québécois développe d’excellents hockeyeurs.

«On a un produit d’une grande qualité, a-t-il rappelé. Il faut arrêter de dire que les Américains (sont supérieurs pour former les jeunes). Non. C’est nous qui développons les meilleurs joueurs. Assumons-le et faisons la promotion de notre circuit.

«Si tu vas aux États-Unis, c’est d’accord. Vas-y. Mais je ne peux pas être ton plan B. Il faut que ça arrête et que les jeunes assument leurs choix.»

De plus en plus de choix

Plusieurs joueurs francophones ont malheureusement déserté la ligue pour faire leurs classes au sud, au cours des dernières années. Peut-on parler d’une tendance?

«Ils ont de plus en plus de choix. Ça paraît bien d’aller aux États-Unis pour quelqu’un qui souhaite emprunter cette route.

«Pour avoir travaillé dans le circuit Courteau depuis plusieurs années, on a amélioré l’encadrement dans toutes les équipes. Au niveau scolaire, les gars sont obligés de réussir. Ils reçoivent des bourses extrêmement intéressantes...

«Ils jouent du hockey de qualité qui se rapproche du niveau professionnel, ce qu’ils n’ont pas aux États-Unis», a-t-il insisté tout en déplorant la désinformation de plusieurs qui choisissent cette option.

Suivez le repêchage de la LHJMQ sur les ondes de TVA Sports samedi à compter de 10h; émission spéciale dès 9h30.

Écoutez les commentaires de Serge Beausoleil dans la vidéo, ci-dessus.