Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

LHJMQ

Aussitôt acquis, Harvey-Pinard nommé capitaine des «Sags»

Publié | Mis à jour

Les Saguenéens de Chicoutimi n’ont pas soulevé la coupe du Président depuis 25 ans. Qu’à cela ne tienne, ils prennent les grands moyens pour freiner cette longue disette et les acquisitions vendredi des vétérans Rafaël Harvey-Pinard et Ethan Crossman vont dans ce sens.

Natif d’Arvida, au Saguenay, Harvey-Pinard, qui vient d’aider les Huskies à ravir le championnat éliminatoire et la Coupe Memorial, rentre au bercail avec cette transaction qui est la continuité de celle d’Olivier Galipeau à Bathurst. Capitaine à Rouyn-Noranda, l’attaquant de 20 ans endossera les mêmes responsabilités au pays des bleuets.

Au final, les Saguenéens auront donc mis la main sur le jeune William Dufour, deux choix de première ronde, un choix de deuxième tour et Harvey-Pinard. Et l’entraîneur-chef et directeur général Yanick Jean réservait d’autres surprises d’ici le début de la séance de sélection. Pas de doute, les Sags seront l’une des formations les plus dangereuses la saison prochaine.

«Rouyn-Noranda voulait obtenir Noah Dobson, et Rouyn n’avait pas le choix de mettre Rafaël dans cette transaction et ils le savaient dès le départ. On fait des transactions pour améliorer l’équipe. On a mis la main sur deux bons joueurs de 20 ans qui vont amener de l’expérience. On est rendus avec trois champions de la Coupe Memorial (Harvey-Pinard, Crossman et Justin Ducharme) dans notre alignement, ce qui est extrêmement positif», a souligné Jean.

Un nouveau capitaine fier

Harvey-Pinard avait le sourire fendu jusqu’aux oreilles après avoir revêtu le chandail bleu marine agrémenté de la lettre «C».

«Finir ma carrière junior avec les Saguenéens, c’est quelque chose de gros. Je suis heureux d’avoir une autre chance de pouvoir me rendre loin en séries et ça va être une belle expérience de pouvoir jouer devant ma famille et mes amis. De jouer pour l’équipe de mon enfance, ça va être quelque chose de spécial», a reconnu le principal intéressé.

Fort de 27 points en 20 rencontres éliminatoires, Harvey-Pinard a été approché par quelques équipes de la LNH en vue de participer à un camp de développement. Il doit toutefois attendre la fin du repêchage du 22 juin où il est toujours admissible avant de statuer.

L’Océanic veut entourer Lafrenière

À Rimouski, l’Océanic et son directeur général Serge Beausoleil savent plus que jamais qu’ils doivent sauter dans le train alors que le prodige Alexis Lafrenière amorcera à l’automne sa dernière campagne dans la LHJMQ. En juin prochain, le joueur par excellence au pays sera admissible à l’encan de la LNH.

«C'est une année cruciale pour nous, personne ne s'en cache. C'est l'année où Alexis va être à son summum, au pinacle de sa carrière junior. On va tout faire pour l'entourer le mieux possible», a soutenu Beausoleil, confirmant ainsi son désir d’être actif sur le marché des transactions.

L’Océanic a été balayé en demi-finale par les éventuels champions, les Huskies, lors du plus récent tournoi printanier.