HKN-HKO-SPO-2019-NHL-STANLEY-CUP-FINAL---GAME-FIVE

Crédit : AFP

Séries LNH 2019

52 ans d’attente pour les Blues

52 ans d’attente pour les Blues

Félix Séguin

Publié 07 juin
Mis à jour 07 juin

Les Blues de St. Louis sont la plus vieille équipe de la Ligue nationale à n’avoir jamais gagné la Coupe Stanley.

Dimanche soir, les Blues pourraient soulever le précieux trophée pour la première fois en 52 ans d’existence. Ils pourraient le faire devant leurs partisans lors du match no. 6 de la finale de la Coupe Stanley.

ÉQUIPES DE LA LNH SANS COUPE STANLEY

Blues de St. Louis :                 52 ans

Sabres de Buffalo :                 49 ans

Canucks de Vancouver :         49 ans

(J’inclus l’année perdue lors du lock-out en 2004-05)

Les Blues sont arrivés en 1967 alors que la Ligue nationale avait décidé de passer de 6 à 12 équipes.

Ils ont souvent eu de bonnes équipes. D’ailleurs, entre 1979 et 2004, ils ont participé 25 années de suite aux séries éliminatoires. Il s’agit de la troisième plus longue séquence du genre dans l’histoire de la LNH.

ANNÉES DE SUITE EN SÉRIES

Bruins de Boston :       

29 (1967 à 1996)

Blackhawks de Chicago :      

28 (1969 à 1997)

Blues de St. Louis :              

25 (1979 à 2004)

Red Wings de Detroit :       

25 (1990 à 2016)

Les Blues ont connu leur meilleure saison en 1999-00. Cette année-là, l’équipe dirigée par l’entraîneur-chef Joel Quenneville avait terminé au premier rang du classement général avec une récolte de 114 points. Cependant, les Blues avaient perdu au premier tour éliminatoire contre les Sharks de San Jose qui avaient pourtant amassé 27 points de moins au classement.

Mais, à travers les années, il est honnête de dire que les Blues étaient souvent une équipe parmi tant d’autres.

Très rarement les Blues ont été identifiés comme une équipe qui aspirait à la Coupe Stanley. Au fil des ans, avant de parler des Blues dans l’Association de l’Ouest, il était davantage question des Red Wings, des Blackhawks, des Oilers, de l’Avalanche, des Stars ou encore des Kings.

C’est comme si, dans l’esprit de bien des amateurs, il y avait toujours de meilleures équipes que les Blues.

Ceci étant dit, les Blues ont souvent eu des joueurs vedettes dans leur formation. On peut penser à Brett Hull, Al MacInnis, Chris Pronger, Adam Oates, Brendan Shanahan, Bernie Federko, Doug Gilmour et Keith Tkachuk.

Cependant, jamais les Blues ne sont venus près de gagner la Coupe Stanley avec ces joueurs talentueux.

Et là, il y a cette édition 2018-19.

Le 2 janvier dernier, les Blues étaient derniers au classement général. Et là, cinq mois plus tard, ils pourraient gagner le premier championnat de l’histoire de la concession.

Personne ne l’avait vu venir.

Du jamais vu.