LHJMQ

Qui sera le 1er choix au repêchage de la LHJMQ?

Qui sera le 1er choix au repêchage de la LHJMQ?

Mikaël Lalancette

Publié 06 juin
Mis à jour 06 juin

L’été tarde à se pointer le bout du nez aux quatre coins du Québec mais n’empêche, ça sent tout de même les vacances!

Qui dit début de l’été dit repêchage dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Cette année, c’est à Québec que les 18 formations du circuit ont rendez-vous pour la semaine des assises. On règle quelques dossiers administratifs, c’est l’occasion de débattre des grands enjeux puis on fait place à la relève, les meilleurs joueurs d’âge midget à la toute fin, le samedi.

Quelques sujets ont retenu l’attention depuis le début de la semaine. Regardons quelques dossiers.

Le suspense est toujours entier quant à l’identité du premier choix au total de l’encan 2019.

Roy ou Robidas?

Certains voient Joshua Roy des Chevaliers de Lévis être le premier joueur choisi. D’autres ont une préférence pour Justin Robidas des Cantonniers de Magog, le leader de son équipe dans la dernière année.

Plusieurs croient que c’est plutôt un récalcitrant, l’attaquant de Shattuck St. Mary’s Peter Reynolds, qui sera la prise des Sea Dogs de Saint-Jean, qui détiennent la clé de l’énigme.

Est-ce que le directeur général Trevor Georgie pourrait être tenté de troquer son premier choix?

C’est une situation un peu particulière.

Deux fois lors des huit dernières années, le joueur réclamé premier au total a été échangé sans avoir joué un seul match pour l'équipe qui l'a repêché au départ : Nathan MacKinnon en 2011 et Nicolas Roy en 2013.

La dernière fois qu’une équipe a cédé le premier choix au total d’un repêchage, c’était en 2010. Incapable de convaincre Michael Matheson d’aller à Baie-Comeau, le Drakkar avait transigé son choix aux MAINEiacs de Lewiston dans une méga transaction impliquant aussi le Titan d’Acadie-Bathurst.

Les MAINEiacs avaient finalement repêché Dillon Fournier.

Clin d’oeil de l’histoire, l’entraîneur-chef de Matheson chez les Lions du Lac-St-Louis, Jon Goyens, est depuis quelques heures le nouveau pilote du Drakkar!

Des transactions en vue?

Peu importe qui repêchera premier, l’équipe qui sera la première à monter sur le podium mettra la main sur un bon joueur de hockey.

Le Titan d’Acadie-Bathurst (choix 11 et 16), les Olympiques de Gatineau (choix 4 et 13), le Phoenix de Sherbrooke (choix 9 et 10), les Foreurs de Val-d’Or (choix 2 et 6) et les Tigres de Victoriaville (choix 7 et 17) vont parler deux fois au premier tour s’ils n’échangent pas leur choix d’ici samedi matin 10 heures.

Il a aussi été beaucoup question du règlement interdisant aux deux équipes de Québecor, les Remparts de Québec et l’Armada de Blainville-Boisbriand, de procéder à une transaction impliquant tout joueur ou tout choix de repêchage ayant déjà appartenu à l’une ou l’autre des deux organisations.

La règle établie lors de la vente des Remparts en 2014, risque de faire en sorte que Joshua Roy, s’il est repêché premier au total, ne puisse jamais évoluer pour l’équipe de son enfance, les Remparts, d’ici la fin de son stage junior.

La raison?

Le premier choix qui appartient aux Sea Dogs était la propriété de l’Armada, qui l’a tout d’abord échangé à Drummondville dans la transaction qui avait envoyé Alex Barré-Boulet à Boisbriand. Le choix a par la suite été cédé aux Sea Dogs, dans l’échange impliquant Joseph Veleno.

Donc, tout découle de cette transaction de janvier 2017 réalisée entre l’Armada et les Voltigeurs.

Joël Bouchard était directeur général à Boisbriand et Philippe Boucher était son confrère à Québec. Ils ont changé de milieu depuis.

C’est Barack Obama qui avait la destinée des États-Unis entre ses mains comme président à Washington.

Bref, la situation est un peu loufoque.

Joueurs récalcitrants

Ce n’est pas la seule situation embarrassante pour la LHJMQ cette semaine.

Le dossier des joueurs récalcitrants a rebondi dans l’actualité. Ils sont plusieurs à avoir évoqué publiquement leur grand intérêt pour les collèges américains.

Le cas du natif de Peter Reynolds n’est pas anecdotique. On peut aussi parler de Guillaume Richard, Zachary Bolduc et Jacob Guévin, qui s’ajoutent à Oscar Plandowski et Cameron MacDonald.

Bref, cette situation aux allures de déjà vu risque de pimenter pas mal le déroulement du repêchage de cette année. Il pourrait y avoir plusieurs rebondissements et quelques coups d’éclat.

Rendez-vous sur nos ondes!

Les amateurs qui suivront le repêchage sur les ondes de TVA Sports samedi pourront aussi voir l’envers du décor d'une séance de sélection de la LHJMQ.

Dès 9h30, on vous attendra pour une émission spéciale de 30 minutes sur les coulisses du repêchage.

C’est mon gros projet de la saison. Dans le cadre des 50 ans de la LHJMQ et des Cataractes de Shawinigan cette année, j’ai lancé l’invitation aux dirigeants des Cats avant le repêchage de l’an passé.

Martin Mondou et son équipe à Shawinigan ont accepté. Vous pourrez donc découvrir comment se vit un repêchage junior pour les acteurs du milieu.

Vous assisterez aux entrevues de trois espoirs du dernier encan midget, Patrick Guay, Mavrik Bourque et Théo Rochette. Les trois ont été rencontrés par les Cataractes la veille du repêchage. On les sent fébriles et nerveux. Vous verrez quel genre de questions on pose aux jeunes dans ce type de rencontre.

Vous aurez aussi droit à quelques délibérations, des transactions, des négociations, des discussions à la table de l’équipe le jour du repêchage.

J’en profite pour remercier le directeur général des Cataractes, Martin Mondou, et le recruteur-chef de l’équipe Mario Carrière. Ces deux passionnés nous ont ouvert leurs portes et l’accès aux coulisses d'un des événements les plus importants de la saison est inédit.

Ça faisait longtemps que je voulais réaliser ce genre de reportage. Il n’y avait pas d’organisation plus dynamique susceptible d’accepter l’invitation que les Cataractes de Shawinigan!

Vous découvrirez à quel point les Cats ont fait du chemin depuis leurs débuts en 1969. Le sérieux qu’ils mettent pour réussir méritait d’être souligné.

Je rappelle que le repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec est un événement unique pour du hockey junior au Canada. La LHJMQ est la seule ligue junior au pays à tenir un repêchage de cette envergure.

On se dit à samedi!