Crédit : AFP

Séries LNH 2019

Steven Kampfer promu, Jérémy Lauzon ignoré

Publié | Mis à jour

Le défenseur Steven Kampfer, et non le Québécois Jérémy Lauzon, était celui qui prenait la place du vétéran Zdeno Chara dans le groupe des six arrières réguliers des Bruins de Boston à l’entraînement de mercredi.

Atteint au visage par une rondelle durant le quatrième match de la finale de la coupe Stanley contre les Blues de St. Louis, Chara n’a pas participé à la séance et sa présence au prochain duel, jeudi, reste douteuse, voire improbable.

Ainsi, Kampfer s’est retrouvé au sein de la troisième paire de défenseurs, aux côtés de Connor Clifton. Il n’a pas joué depuis la première rencontre de la finale de l’Association de l’Est face aux Hurricanes de la Caroline. De son côté, Lauzon demeure avec les «Black Aces», soit les substituts. Il a totalisé 16 affrontements en saison régulière.

Grezlcyk progresse

Par ailleurs, Matt Grezlcyk prend du mieux, lui qui évoluait au sein de la deuxième unité d’avantage numérique lors de la séance matinale. Cependant, il portait un chandail interdisant les contacts et faisait partie du cinquième duo d’arrières avec Urho Vaakanainen.

Grezlcyk est aux prises avec une commotion cérébrale, résultat d’une mise en échec d’Oskar Sundqvist lui ayant fait manquer deux matchs. La finale est égale 2 à 2.