TENNIS-FRA-OPEN-WOMEN

Crédit : AFP

Tennis

Une première synonyme de beaucoup de dollars pour Serena Williams

Publié | Mis à jour

La joueuse de tennis Serena Williams est devenue la première athlète de l’histoire à percer le palmarès des femmes entrepreneures les plus riches résidant aux États-Unis du magazine «Forbes».

Avec une valeur nette de 225 millions $, l’Américaine de 37 ans occupe le 80e et dernier rang de la liste diffusée mercredi matin, s’étant aussi dit, par le biais de son compte Twitter, honorée d’être la première sportive à voir son nom dans ce palmarès.

À lire également: Leylah Annie Fernandez expéditive à Roland-Garros

La publication précise que Williams a obtenu des revenus totalisant 29 millions $ durant la saison 2018, ce qui représente la somme la plus élevée de sa carrière. Cet argent provient notamment d’ententes de commandites avec les entreprises Nike et JPMorgan Chase, ainsi que d’investissements réalisés par la compagnie Serena Ventures, fondée en 2014.

À la tête d’ABC Supply, la femme d’affaires Diane Hendricks, 72 ans, domine avec une valeur de 7 milliards $. Sa plus proche poursuivante est la femme politique et philanthropiste Meg Whitman (3,8 milliards $).

Par ailleurs, Williams se trouve à plusieurs longueurs de la chanteuse québécoise Céline Dion, 46e avec une fortune de 450 millions $.

*****

Les femmes les plus riches aux États-Unis

1-Diane Hendricks, 7 milliards $

2-Meg Whitman, 3,8 milliards $

3-Marian Ilitch, 3,7 milliards $

4-Judy Faulkner, 3,6 milliards $

5-Thai Lee, 3 milliards $

46-Céline Dion, 450 millions $

80-Serena Williams, 225 millions $