Crédit : AFP

Tennis

Roland-Garros: Leylah Annie Fernandez est expéditive

Publié | Mis à jour

La Québécoise Leylah Annie Fernandez a rapidement réglé le cas de l’Espagnole Marta Custic dans un match de deuxième tour chez les filles aux Internationaux de tennis de France, mardi, à Paris.

La première tête de série de la compétition l’a emporté 6-0 et 6-3, mettant seulement 67 minutes pour accéder à la troisième ronde, où elle croisera le fer avec la Sud-Coréenne Sohyun Park, 15e favorite.

Fernandez, sixième joueuse junior au monde, a réalisé quatre bris en sept occasions contre sa rivale classée 40e de la catégorie sur la scène internationale par l’ITF, tout en sauvant son service sur les six balles de bris auxquelles elle a fait face.

La joueuse de la Belle Province a également triomphé en double junior féminin, en compagnie de sa compatriote Mélodie Collard. Les deux Québécoises, huitièmes favorites, ont eu raison de la Chinoise Zhuoxuan Bai et de l’Australienne Annerly Poulos 6-3 et 7-5 au premier tour.

Dabrowski et Xu renversées

En double féminin, l’Ottavienne Gabriela Dabrowski et sa partenaire chinoise ont plié l’échine en trois manches de 6-2, 5-7 et 7-5 devant le duo formé de Yingying Duan et de Saisai Zheng en quart de finale. Les perdantes ont concédé 17 balles de bris et le tandem Duan-Zheng en a profité cinq fois.

Heureusement pour elle, Dabrowski a fait oublier cet échec en quart du double mixte plus tard en journée, aux côtés du Croate Mate Pavic. Son équipe, qui détient le statut de deuxième favorite et qui a atteint la finale de 2018, a défait 6-1, 5-7 et 10-8 l’Australien John Peers et la Chinoise Shuai Zhang, les cinquièmes têtes de série.

En demi-finale, la Canadienne et son coéquipier ont rendez-vous avec le Pakistanais Aisam-Ul-Haq Qureshi et l’Ukrainienne Nadiia Kichenok.