WRESTLING-RUS-SPORT-MMA-UFC

Crédit : AFP

UFC

De bonnes nouvelles pour Khabib Nurmagomedov

Publié | Mis à jour

Le champion des poids légers de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), Khabib Nurmagomedov, reviendra dans l’octogone le 7 septembre à Abou Dhabi afin d’y affronter le détenteur du titre intérimaire, Dustin Poirier, dans le cadre du gala UFC 242.

C’est ce qu’a révélé mardi le président de la fédération d’arts martiaux mixtes, Dana White, au réseau ESPN.

À lire également: Aubin-Mercier de retour dans l'octogone en juillet

Ayant accepté une prolongation contractuelle de plusieurs affrontements, Nurmagomedov n’a pas livré de combat depuis qu’il a écopé d’une suspension relativement à la mêlée générale qui a suivi son duel face à Conor McGregor à l’UFC 229, le 6 octobre.

«Nous venons de conclure une nouvelle entente et nous sommes extrêmement heureux, a commenté l’agent de l’athlète russe, Ali Abdelaziz, au site Yahoo! Sports, sans préciser la valeur du pacte en question. Les discussions ont été très professionnelles et calmes. C’est l’un des contrats les plus gros en termes d’argent garanti offert à quiconque par l’UFC.»

Pour sa part, Poirier a mis la main sur la ceinture intérimaire en l’emportant par décision partagée contre Max Holloway lors de l’UFC 236, le 13 avril.

«Khabib ne se préoccupe pas de l’endroit où il évolue, mais le plus important pour les gens à Abou Dhabi, c’est qu’il fera partie de cette carte», a affirmé White, précisant que ses athlètes présents aux Émirats arabes unis combattront à l’intérieur d’un stade temporaire aménagé pour cet événement.

Pas de GSP

Au cours des dernières semaines, Nurmagomedov avait exprimé le souhait d’en découdre avec Georges St-Pierre, mais le Québécois a choisi la retraite. Le clan du Russe de 30 ans préférait affronter GSP et non pas revoir McGregor, vaincu par soumission lors du dernier choc avec le champion revendiquant 27 victoires en autant de combats.

«McGregor doit battre au moins deux aspirants de premier plan, a dit Abdelaziz. Il n’en a pas fait assez de toute façon [pour mériter une revanche]. Khabib a souligné qu’il veut se mesurer à de vrais combattants et de véritables aspirants. Poirier en est un et il constitue un vrai dur. Nous ne pensons pas à Conor du tout.»

«Le seul gars qui aurait pu bénéficier d’un passe-droit est Georges St-Pierre, a-t-il poursuivi. Si Georges et son camp peuvent s’entendre avec l’UFC, il passera par-dessus tout le monde dans la liste et sera le prochain à affronter Khabib. Mais Conor doit pour sa part vaincre quelqu’un de significatif.»