Impact de Montréal

Calin Calaidjoglu quitte l’Impact pour l’Europe

Calin Calaidjoglu quitte l’Impact pour l’Europe

Nicolas A Martineau

Publié 04 juin
Mis à jour 04 juin

Calin Calaidjoglu, l’un des plus beaux talents de l’Académie de l’Impact, a décidé de faire le saut vers l’Europe, selon mes informations. Le jeune milieu offensif de 18 ans a signé un contrat au SO Cholet, un club de 3e division française, où il s’alignera dès le mois de juillet.

Le jeune montréalais d’origine moldave, à l’Académie depuis 2015, avait affirmé au mois de septembre dernier espérer signer un contrat avec l’Impact avant de tenter sa chance en Europe.

«Mon objectif est de signer un contrat le plus tôt possible avec l’Impact et de prouver que je suis capable de faire la différence, avait indiqué Calaidjoglu, en entrevue avec la chaîne TVA Sports. Dans le futur, mon but serait d’aller en Europe et de jouer pour une très bonne équipe.»

À lire également: Ricci rejoint l'Impact

Finalement, c’est dans un club de Championnat national, situé à 60 kilomètres à l’Est de Nantes, que le milieu de 5 pi 7 tentera sa chance. Avec l’autorisation de l’Impact, Calaidjoglu s’est entraîné plusieurs semaines avec le club français au mois de mars, qui a immédiatement signifié son désir de l’acquérir. 

Les dirigeants de Cholet lui ont offert un contrat de trois ans, assorti d’un important pourcentage d’une revente éventuel allant à l’Impact de Montréal. Essentiellement, si Calaidjoglu devait être vendu par Cholet d’ici trois ans, la formation montréalaise recevrait entre 20 et 25% du montant de la vente.

L’Impact était aussi prêt à offrir un contrat MLS à Calin pour ensuite le prêter, mais le contrat avec Cholet était déjà signé.

«Nous désirons souhaiter à Calin du succès dans cette nouvelle étape de sa carrière, a indiqué le directeur de l'Académie, Philippe Eullaffroy. Bien que nous aurions aimé que Calin vive sa première expérience professionnelle à l’Impact, nous respectons son choix et sommes sereins de pouvoir constater une certaine reconnaissance de la qualité du travail effectué au Club dans le développement des jeunes.»

Même si le sort de Calaidjoglu est déjà scellé, certains détails de l’entente sont encore à peaufiner. La fameuse indemnité de formation est un point litigieux depuis quelques semaines, puisque l’équipe française argue qu’elle n’a pas à payer les frais de formation, étant considérée comme une équipe amateur.

Coûte que coûte, le joueur s’envolera pour la France à la mi-juin où il commencera à s’entraîner avec sa nouvelle équipe. C’est donc dire qu’il ne participera pas aux éliminatoires de la USSDA avec l’académie.

En 2018-19, Calaidjoglu a été une pièce importante des succès de l’équipe U19 de l’Impact. Il a inscrit 14 buts en 16 matchs, terminant ainsi au sommet des buteurs de son équipe.

Yao en uniforme dès mercredi

Le défenseur central de 18 ans, qui s'est entendu avec l'Impact la semaine dernière, devrait être disponible mercredi soir, alors que les Sounders de Seattle sont en ville.

Yao, 6'2, a complété ses examens médicaux avec succès, mardi.

Avant de joindre l'Académie de l'Impact en 2016, le Montréalais portait les couleurs du club Les Étoiles de l'Est.