Crédit : AFP

Tennis

Roland-Garros: Djokovic réalise un exploit que même Nadal n'a pu réussir

Agence France-Presse

Publié | Mis à jour

Le no.1 mondial Novak Djokovic continue de survoler Roland-Garros: le Serbe a validé lundi son billet pour les quarts de finale, toujours sans concéder le moindre set, rejoignant ses rivaux Rafael Nadal et Roger Federer qualifiés la veille.

«Djoko» est sur son nuage. Contre le 45e mondial allemand Jan-Lennard Struff, qui disputait son premier huitième de finale en Grand Chelem, il n'a pas été inquiété le moins du monde, tout comme lors de ses trois premiers tours où il n'a jamais concédé plus de quatre jeux par manche. Il s'impose finalement 6-3, 6-2, 6-2 en un peu plus d'une heure et demie de jeu.

Alors qu'il vise un incroyable quatrième titre du Grand Chelem de suite, une performance qu'il a déjà réalisée une fois contrairement à Nadal ou Federer, le Serbe a déjà marqué l'histoire en rejoignant les quarts à Paris: il est devenu le premier joueur de l'histoire de Roland-Garros à atteindre ce stade de la compétition dix années de suite.

La veille, Nadal comme Federer étaient passés sans encombre, le Suisse continuant d'ailleurs son parcours sans perdre le moindre set du tournoi, là où Nadal en a laissé un en route au troisième tour.

Les choses devraient enfin se corser pour Djokovic en quarts. Après quatre matches contre des joueurs non tête de série, il croisera la route d'un cador quoi qu'il arrive, que ce soit l'Italien Fabio Fognini, 12e mondial et surtout vainqueur de Monte-Carlo, ou l'Allemand Alexander Zverev, N.5 mondial.

Nishikori en quarts, à l'usure

Le Japonais Kei Nishikori, 7e joueur mondial, s'est qualifié lundi pour les quarts de finale de Roland-Garros au terme d'un match-marathon disputé sur deux jours contre le Français Benoît Paire (38e), finalement battu 6-2, 6-7 (8), 6-2, 6-7 (8), 7-5.

Suspendu dimanche soir par l'obscurité 6-2, 6-7 (8), 6-2 en faveur du Japonais, la fin de match a tenu toutes ses promesses, chaque joueur ayant tour à tour sa chance. Si Nishikori a été tout proche de conclure dans le 4e set (deux balles de match), le Français, lui, a servi pour le match à 5-3 au dernier set.

Pour une place en demies, Nishikori, qui disputera pour la troisième fois les quarts à Roland-Garros, aura le redoutable honneur de rencontrer l'ogre Rafael Nadal, 11 fois titré sur la terre battue parisienne, qui n'a laissé qu'un set en route avant d'atteindre le top 8.

Thiem en quarts sans trembler

Dominic Thiem, finaliste l'an dernier et 4e mondial, s'est facilement qualifié lundi pour les quarts de finale de Roland-Garros en battant le Français Gaël Monfils (17e) 6-4, 6-4, 6-2 en 1h48.

L'Autrichien affrontera le Russe Karen Khachanov (11e) ou l'Argentin Juan Martin Del Potro (9e) pour une place en demies.

Alors qu'il jouera pour la 4e année d'affilée les quarts de finale à Roland-Garros, Thiem a perdu ses quatre dernières rencontres avec Del Potro ainsi que sa seule avec Khachanov.

Lundi, Thiem a écrasé Monfils, pourtant soutenu par le public français dont il était le dernier représentant en lice.

«Ça a été le meilleur de mes matches depuis le début du tournoi, c'est toujours super de jouer contre Gaël, l'un des joueurs les plus sympas sur le circuit», a déclaré Thiem (25 ans) avant de quitter le court Philippe-Chatrier.

Il avait perdu un set par match aux trois premiers tours et c'est face à Monfils, pourtant son premier vrai test du tournoi, que le vainqueur de Barcelone en avril a joué son meilleur tennis.