NBA

Les Warriors répondent aux Raptors

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Les Warriors de Golden State ont inscrit 18 points sans réplique pour entamer la deuxième demie, en route vers une victoire de 109 à 104 face aux Raptors lors du deuxième match de la finale de la NBA tenue dimanche, à Toronto.

Les Raptors ont réduit l’écart à deux petits points avec quelques secondes à écouler à la rencontre, mais Andre Iguodala a réussi un panier de trois points avec 5,9 s à faire, mettant le match hors de la portée des favoris locaux.

La série est donc égale 1 à 1 et se déplacera à Oakland pour le troisième match, mardi.

Un bon départ

Les Raptors avaient pourtant bien entamé le match, se donnant une avance significative. C’est lorsque leur coussin atteint les 12 points, avec un peu plus de cinq minutes à jouer au deuxième quart, que les visiteurs se sont mis en marche.

Menés par Stephen Curry, qui a inscrit 12 points avant la pause de la mi-temps, les Warriors ont réduit l’écart à cinq points au moment de retraiter au vestiaire. Ils se sont ensuite véritablement mis la machine en marche.

Les Warriors ont notamment conservé un excellent pourcentage de réussite de 38,2 % sur les lancers de trois points. Klay Thompson a entre autres réussi quatre de ses six lancers du centre-ville avant de quitter la rencontre, blessé.

Curry a finalement récolté 23 points dans la victoire. Dans le clan adverse, Kawhi Leonard a totalisé 34 points et récupéré 14 rebonds.

En bref

Après une chute bizarre, Thompson a quitté le match au quatrième quart. Iguodala avait auparavant lui aussi retraité au vestiaire avec trois minutes à écouler à la première demie après un contact avec Marc Gasol. Il est revenu au jeu au troisième quart.

Kyle Lowry a été expulsé de la rencontre après avoir commis une sixième faute avec 3 min 52 s à faire à la rencontre.

Kevin Durant n’était pas de la rencontre. L’entraîneur-chef des Warriors Steve Kerr a révélé peu avant le match que son joueur-vedette pourrait disputer le troisième match de la série à Oakland même s’il ne participe qu’à un seul entraînement d’ici là.

«[Sa situation] est vraiment réévaluée quotidiennement, a dit le pilote des Warriors. C’est une blessure avec beaucoup de zones grises.»