Canadiens de Montréal

Les questions très particulières que le CH a posées aux espoirs

Publié | Mis à jour

Lors du «Combine» à Buffalo, on raconte que les Canadiens de Montréal ont fait appel à un psychologue dont les questions ont déstabilisé les espoirs admissibles au prochain repêchage.

Quelques-unes d'entre elles ont été rendues publiques sur les réseaux sociaux et, le moins qu’on puisse dire, c’est que les jeunes hockeyeurs avaient toutes les raisons du monde d’être pris au dépourvu.

En discutant avec les espoirs sur place, le blogueur Mark Scheig (The Hockey Writers) a pris connaissance de certaines questions très particulières posées par le contingent du Tricolore, dont faisait partie le Docteur David Scott, le psychologue sportif avec lequel le club fait affaire. Les voici.

«S’il y a un python de 50 pieds à l’extérieur de la porte qui n’a pas mangé pendant cinq mois et que vous formez un groupe, qui y va en premier et qu’est-ce que tu fais?»

«Le mari possédait une Ferrari, sa femme l’a vendue. Elle lui a ensuite acheté une Honda Civic. Pourquoi la Honda Civic est-elle meilleure que la Ferrari?»

«Préférerais-tu être le meilleur ou être meilleur que tout le monde?»

Au total, les Canadiens ont réalisé pas moins de 85 entrevues à Buffalo. Parmi les 103 espoirs présents, ils ont rencontré tous ceux issus de la LHJMQ.