Crédit : AFP

Séries LNH 2019

Les meilleurs joueurs de l'histoire des Blues en séries

Publié | Mis à jour

Grâce à Jaden Schwartz, Vladimir Tarasenko, Alex Pietrangelo et compagnie, les Blues de St. Louis participent à leur première finale de la coupe Stanley depuis 1970.

Même s’ils n’ont jamais soulevé le précieux trophée, les Blues ont connu du succès en séries, eux qui n’ont raté les éliminatoires que neuf fois depuis leur création en 1967.

Qui sont les joueurs qui ont marqué l’histoire de la troupe de St. Louis pendant ces nombreux tournois printaniers? En voici cinq.

Brett Hull

À tout seigneur, tout honneur: Brett Hull, une des figures emblématiques de l’organisation, est le meilleur buteur et pointeur en séries éliminatoires avec des totaux de 67 buts et 117 points.

Le membre du Temple de la renommée avait notamment inscrit 13 buts et cumulé 21 points en seulement 12 parties, en 1990.

Chris Pronger

De 1980 à 2004, les Blues n’ont jamais raté les séries éliminatoires, prenant ainsi part au tournoi printanier lors de 25 saisons consécutives. Ainsi, Pronger a pu prolonger ses saisons lors des neuf années qu’il a passées au Missouri.

Pas surprenant qu’avec ses 51 points, il soit le deuxième arrière le plus productif de l’histoire des Blues en séries, derrière Al MacInnis.

Bernie Federko

En plus d’être le meilleur pointeur de l’histoire des Blues, avec 1073 points en 927 matchs de saison régulière, Bernie Federko arrive au deuxième rang dans cette catégorie en séries. Sa récolte de 101 points en 91 duels éliminatoires le classe seulement derrière Brett Hull (117 points).

Al MacInnis

Le défenseur reconnu pour ses lancers frappés foudroyants a disputé les neuf dernières saisons complètes de sa fructueuse carrière à St. Louis. Il a pris part aux éliminatoires dans chacune de ces campagnes, amassant 58 points, dont 14 buts, en 82 rencontres.

Jaden Schwartz

L’attaquant de 26 ans est au sixième rang des pointeurs des Blues en séries avec 48 points en 71 matchs en carrière. Toutefois, il s’est surtout démarqué au cours des présentes séries avec une récolte de 12 buts en 22 sorties. Il n’est d’ailleurs qu’à une réussite d’égaler le record de l’organisation, établi par Brett Hull lors des éliminatoires de 1989-1990.