HKN-HKO-SPO-2019-NHL-STANLEY-CUP-FINAL---GAME-THREE

Crédit : AFP

Séries LNH 2019

Jordan Binnington fait son mea culpa

Publié | Mis à jour

Jordan Binnington a possiblement connu la pire sortie de sa jeune carrière, samedi dans une défaite de 7 à 2 contre les Bruins de Boston, et le gardien des Blues de St. Louis devra se ressaisir s’il veut que son équipe soulève enfin la première coupe Stanley de son histoire.

«Je dois être meilleur, a reconnu le gardien, dans des propos rapportés par le site de la Ligue nationale de hockey [LNH]. Je dois faire un meilleur travail pour donner une chance à mon équipe de gagner.»

Binnington a failli cinq fois sur 19 lancers avant de céder sa place à Jake Allen en deuxième période. C’était la première fois que la recrue était remplacée dans un match pour les Blues.

«J’ai une grande confiance en lui [Binnington], a dit l’entraîneur-chef des Blues, Craig Berube, au quotidien "St. Louis Post-Dispatch". Après avoir accordé cinq buts, il en avait assez vu. Nous voulions le retirer de la rencontre pour nous assurer qu’il soit prêt pour le match numéro quatre.»

Garder le cap

Même s’il était frustré par sa plus récente performance, le principal intéressé n’avait pas l’intention de changer sa préparation en vue du prochain duel de la grande finale, lundi à St. Louis.

«Ton approche doit être la même, a affirmé Binnington. C’est la finale de la coupe Stanley. L’enjeu est immense. Tu dois croire en tes coéquipiers et croire en toi. Tu dois faire ton boulot et faire face à l’adversité.»

Discipline

Binnington est loin d’être le seul coupable du revers de samedi, qui a permis aux Bruins de prendre une avance de 2-1 dans la série. Les Blues devront être plus disciplinés et mieux jouer quand ils se défendent avec un homme en moins.

Lors du match numéro 3, la formation de Boston a fait mouche quatre fois en autant d’avantages numériques.

«Nous devons écoper de moins de pénalités, a indiqué le capitaine des Blues, Alex Pietrangelo. Nous savons qu’ils [les Bruins] sont dangereux avec un homme en plus et nous jouons avec le feu depuis le début de la série. Cela nous a rattrapés [samedi]. De plus, nous devons être meilleurs que nous l’avons été [samedi] en désavantage numérique.»