Séries LNH 2019

St. Louis, une ville de hockey?

Publié | Mis à jour

St. Louis aime ses Blues... mais pas autant que ses autres équipes sportives professionnelles.

À la télévision, les deux premiers matchs de la finale de la Coupe Stanley ont récolté 25,5 parts de marché dans la région.

À lire également: Perron à son meilleur

Bergeron absent à l'entraînement

Ce n’est certainement pas mauvais, a observé notre journaliste Renaud Lavoie lors du segment «la mise en échec» à «JiC». Mais si on compare tout ça aux chiffres obtenus en diverses circonstances par les Cardinals, ou même les Rams de la NFL avant qu’ils ne déménagent à Los Angeles, c’est mince.

Cette situation ne prévaut pas qu’à St. Louis. C’est aussi le cas dans d’autres marchés américains où la LNH s’est établie au fil des années.

«Il y a encore du travail à faire», a indiqué Renaud au sujet de la diffusion des matchs de la LNH aux États-Unis.

«Quand je regarde les avant-matchs de la NBA, aux États-Unis, c'est incroyable», a-t-il également mentionné, avant d’ajouter que dans le cas de la LNH, les avant-matchs font une demi-heure, tout au plus.

Il a également été question du cas Mitch Marner dans cette intervention : selon Renaud, il vaut mieux ne pas spéculer, parce que l’habile attaquant restera à Toronto.

Voyez le segment complet dans la vidéo ci-dessus.