Impact

L'Impact subit une défaite cinglante à la maison

TVA Sports

Publié | Mis à jour

La défaite de 7 à 1 à Kansas City a marqué l’imaginaire, mais à bien des égards, le revers de 3 à 0 subi contre l’Orlando City SC au Stade Saputo est encore plus gênant, voire honteux.

L’Impact a été carrément mauvais en première demie et s’est creusé un trou duquel il a tout simplement été incapable de s’extirper, accordant trois buts en première demie à domicile pour la première fois en cinq ans.

«J’ai honte de ce que j’ai vu sur les 45 premières minutes surtout», a lancé Rémi Garde sans détour.

«J’ai vu tout ce que je n’aime pas sur un terrain de football et dans la vie. L’égoïsme, l’individualisme, le manque de respect du jeu et de ses coéquipiers, des nombreux supporters auprès desquels je m’excuse.»

Déchets

On pourra blâmer certaines décisions de l’officiel Chirs Penso tant qu’on veut, mais ce n’est pas lui qui a multiplié les passes molles et les déchets techniques qui ont mis en valeur une équipe d’Orlando pourtant privée de son meilleur attaquant, Dom Dwyer, qui s’est blessé à la cuisse plus tôt cette semaine.

Ce qui est le plus désolant, c’est de perdre ainsi à la maison contre une équipe qui est 10e au classement de l’Est et qui avait perdu quatre de ses cinq derniers matchs.

Si on inclut le verdict nul contre la Nouvelle-Angleterre, ça fait de précieux points carrément gaspillés à la maison contre des équipes de fond de classement.

Avec les départs en sélection de Samuel Piette, Zachary Brault-Guillard, Jukka Raitala et Daniel Lovitz de même que les blessures à Nacho Piatti, Bacary Sagna et Mathieu Choinière, la tâche sera énorme contre les Sounders de Seattle, mercredi.

Ça déboule

Son équipe étant minée par les blessures et la fatigue, Rémi Garde n’avait pas d’option sur l’aile gauche et a été contraint d’y placer Maximiliano Urruti.

Le Bleu-blanc-noir a commencé le match à plat et Evan Bush y est allé de deux gros arrêts qui auraient pu donner le ton.

Au lieu de ça, sur le coup de pied de coin qui a suivi le second, Zakaria Diallo a commis une faute de main, ce qui a permis à Nani de s’élancer du point de pénalty.

Bush a plongé du bon côté, mais le tir était trop vif et le ballon est passé tout juste sous lui. Orlando prenait les devants à la 27e minute.

L’Impact a alors paru ébranlé et comme un boxeur qui a reçu deux ou trois bons directs suivis d’un crochet, il s’est mis à vaciller.

À la 36e, Omar Browne a perdu la balle en milieu de terrain et Cristian Higuita en a profité pour détaler, remettre sur la gauche à Chris Mueller qui a centré pour Tesho Akindele qui a facilement marqué.

Ce n’était pas fini.

L’équipe était complètement désorganisée quand Evan Bush a fait un arrêt du bout des doigts qu’il a très maladroitement remis directement sur la tête de Will Johnson, qui faisait 3 à 0 après seulement 42 minutes.

Autre perte

Comme si l’infirmerie n’était pas déjà assez congestionnée, elle a recruté un nouveau membre quand Bacary Sagna est tombé au combat à la demi-heure de jeu.

L’arrière droit bataillait avec Joao Moutinho en fond de terrain quand sa cheville gauche a pris le plus gros d’un coup.

Il aurait pourtant été de bon ton de donner ce match à Zachary Brault-Guillard afin de donner un peu de repos à Sagna, d’autant plus que le jeune homme de 20 ans part dans les prochains jours pour représenter le Canada à la Gold Cup et ne sera pas là pour le match de mercredi contre Seattle.

On se demande maintenant qui va occuper le couloir droit si Sagna devait s’absenter pour quelques semaines.

Motivation

Ce résultat est difficile à accepter parce qu’il y avait de bons ingrédients pour motiver cette équipe qui avait l’air au bout du rouleau.

Le match était disputé 48 heures à peine après qu’on eut appris que Nacho Piatti serait absent pour une période de huit à douze semaines, l’Argentin ayant subi une nouvelle blessure au genou droit.

Ironie du sort, c’est lors du match du 16 mars à Orlando que Piatti s’est initialement blessé quand Ruan lui a carrément marché sur le mollet alors qu’il était en pleine course. Le genou a tout simplement tordu.

  •  

SOMMAIRE

Première mi-temps

21'| Le gardien Evan Bush s'interpose et empêche un centre à mi-hauteur de trouver preneur dans la surface.

25'| Bush réalise un arrêt acrobatique sur une puissante frappe de Tesho Akindele.

27'| Impact 0 - Orlando 1 | Nani marque sur un penalty et donne l'avance aux siens.

32'| Le gardien de l'Impact arrête un puissant tir de l'attaquant

34'| Bacary Sagna quitte sur blessure et est remplacé par Zachary Brault-Guillard.

36'| Impact 0 - Orlando 2 | Akindele marque sur une belle passe dans la surface et creuse l'écart.

42'| Impact 0 - Orlando 3 | C'est l'hécatombe pour l'Impact alors que Will Johnson s'empare d'un retour devant le filet et marque avec la tête.

45'| L'attaquant Maxi Urruti de l'Impact reçoit un carton jaune après s'en être pris verbalement à l'arbitre.

Deuxième mi-temps

49'| Le défenseur d'Orlando Joao Moutinho reçoit un carton jaune pour une intervention musclée.

56'| Taïder réalise un beau coup de pied de coin qui passe tout juste au-dessus de la tête d'Anthony Jackson-Hamel.

66'| Daniel Lovitz sert une belle passe à Jackson-Hamel qui rate le filet de peu.

67'| L'Impact bourdonne mais Urruti rate son tir.

71'| L'impact cafouille devant son filet, mais l'attaquant canadien Akindele envoie sa frappe dans les gradins.

76'| Changement pour Orlando | Sasha Kljestan prend la place de Nani.

77'| Changement pour l'Impact | Shamit Shome remplace Omar Browne à l'aile droite.

82'| Changement pour Orlando | Le milieu de terrain Cristian Higuita est remplacé par Kyle Smith.

85'| Saphir Taïder signe la plus belle occasion de l'Impact mais le gardien Brian Rowe fait un bel arrêt.

87'| Changement pour Orlando | Chris Mueller sort et est remplacé par Oriol Rosell.

Fin du match.