NBA

Départ en force pour les Raptors

Publié | Mis à jour

Galvanisés par leurs partisans, les Raptors de Toronto ont remporté le premier match de la finale de la NBA au compte de 118 à 109 face aux Warriors de Golden State, jeudi soir, dans la Ville Reine.

Dès les premières minutes de la rencontre, la défensive des vainqueurs a démontré de quel bois elle se chauffait, limitant les efforts des vedettes des visiteurs. Ajoutés à une attaque diversifiée, les Raptors ont été aux commandes pendant presque toute la partie.

Offensivement, ce n’est pas Kawhi Leonard qui a été le meneur offensif des Torontois. C’est plutôt Pascal Siakam qui a animé le spectacle. Le Camerounais de 25 ans a amassé 32 points, huit rebonds et cinq mentions d’assistances. Pour sa part, Leonard a inscrit 23 points, en plus d’ajouter huit rebonds et cinq passes décisives.

Chez les Warriors, Stephan Curry a mené les siens avec 34 points. Il a également réussi quatre lancers de trois points, dont son 100e en carrière lors d’une série finale de la NBA. Il est ainsi devenu le premier joueur de l’histoire à réussir un tel exploit.

Il s’agissait d’une première présence pour les Raptors en grande finale de la NBA, eux qui ont été fondé en 1995. À l’inverse, les Warriors tentent de devenir la première équipe depuis les Lakers de Los Angeles (2000 à 2002) a remporté un troisième championnat consécutif. C’était d’ailleurs de la première fois que la troupe de Steve Kerr perdait le premier match d’une série depuis la finale de l’Ouest en 2016.

Les deux formations se retrouveront, dimanche, pour le deuxième affrontement présenté à Toronto. L’équipe californienne pourrait alors retrouver Kevin Durant, qui est absent des courts de basketball depuis le 8 mai.