DeMarcus Cousins

Photo : DeMarcus Cousins Crédit : AFP

NBA

Warriors: DeMarcus Cousins de retour pour la finale

Agence France-Presse

Publié | Mis à jour

L'entraîneur des Warriors de Golden State, Steve Kerr, a annoncé jeudi à quelques heures du début de la finale contre Toronto qu'il pourrait compter sur son pivot DeMarcus Cousins, absent depuis la mi-avril.

«Je suis content de le retrouver», a indiqué Kerr, avant le premier match à Toronto, jeudi.

L'entraîneur des double champions en titre a toutefois refusé d'indiquer le rôle qu'il allait octroyer à Cousins.

«Je sais comment je vais l'utiliser, mais je ne vais pas vous le dire», a-t-il ajouté, durant un point-presse à l'issue de l'entraînement matinal.

Il s'agit d'une excellente nouvelle pour les Warriors, puisque les Raptors ont une équipe imposante physiquement comptant deux pivots qui pourraient être difficiles à contenir en Marc Gasol et Serge Ibaka. La présence physique de Cousins (6'11'', 280 lb) est donc la bienvenue, même si son temps de jeu devrait être limité.

«Quand on dispute une finale, on veut être dans la meilleure forme possible et au sommet de son art, mais la vie ne fonctionne pas toujours comme ça, tout n'est pas parfait dans la vie», a noté Kerr.

Cousins, 28 ans, s'est blessé au quadriceps gauche le 16 avril dernier lors du deuxième match du 1er tour de ses premières séries éliminatoires en carrière, contre les Clippers de Los Angeles.

Les Warriors avaient dans un premier temps indiqué que la saison de «Boogie» était terminée.

Cousins, qui a rejoint Golden State cette saison, avait été victime d'une rupture d'un tendon d'Achille en janvier 2018 alors qu'il portait le maillot des Pelicans de La Nouvelle-Orléans.

Il a repris la compétition en janvier 2019 et a disputé 30 matchs de saison régulière avec des moyennes de 16,3 points et 8,2 rebonds par match.

Golden State, qui dispute sa cinquième finale de suite, vise un troisième titre consécutif, tandis que Toronto disputera la première finale de son histoire grâce, entre autres, aux exploits de l'ailier Kawhi Leonard.