Crédit : AFP

Tennis

Bianca Andreescu pourrait rater Wimbledon

Publié | Mis à jour

Au lendemain du retrait de Bianca Andreescu des Internationaux de France, son entraîneur Sylvain Bruneau a annoncé jeudi qu’elle souffrait à nouveau d’une microdéchirure à l’épaule droite et qu’elle pourrait devoir faire l’impasse sur le tournoi de Wimbledon.

Lors de son match de premier tour remporté en trois manches aux dépens de la Tchèque Marie Bouzkova, Andreescu «a commencé à ressentir une douleur similaire à celle qu’elle avait eue à Miami», a précisé Bruneau au réseau TSN.

Une pause de deux mois avait été nécessaire pour l’Ontarienne de 18 ans pour guérir la microdéchirure à l’épaule droite qu’elle a subie au mois de mars, en Floride. Elle effectuait son retour à la compétition cette semaine à Roland-Garros, où elle n’aura finalement disputé qu’un seul match.

Quelques heures après son retrait du tournoi, des examens médicaux ont confirmé ce qu’Andreescu et Bruneau redoutaient.

«C’est la même blessure qu’elle avait, mais ce n’est pas au même niveau. Ce n’est pas aussi pire, a indiqué l’entraîneur. Si elle avait continué à jouer et à pousser, il y avait certainement danger de revenir à la case départ. Et on ne veut pas ça.»

Les médecins ont prescrit 10 à 15 jours de repos à Andreescu. Elle pourra ensuite recommencer tranquillement à frapper des balles.

Cette nouvelle blessure vient bousculer les plans de la 23e joueuse mondiale. «Il était prévu qu’elle dispute deux tournois préparatoires sur gazon en vue de Wimbledon, mais ça va être trop serré», a dit Bruneau.

Ce dernier n’a pas l’intention de précipiter le retour de sa protégée. «On doit être prudents et y aller lentement puisqu’on ne veut pas que ça se reproduise. Alors c’est très difficile pour l’instant de dire si elle sera prête pour Wimbledon.»

Le Québécois n’a pas caché qu’Andreescu vivait difficilement la situation. «C’est extrêmement difficile car elle était tellement contente de revenir au jeu (...) Ç’a été une douche froide. À l’évidence, elle était très émotive et triste.»