Séries LNH 2019

Victoire historique des Blues!

Publié | Mis à jour

Il leur a fallu 51 ans, mais ils y sont enfin parvenus. Un but de Carl Gunnarsson, inscrit à 3 min 51 s de la période de prolongation, a procuré aux Blues de St. Louis un gain de 3 à 2 contre les Bruins de Boston, mercredi soir au TD Garden.

Le défenseur des Blues s’est élancé de la ligne bleue, laissant partir un boulet de canon qui n’a laissé aucune chance à Tuukka Rask.

C’était un juste retour des choses pour l’arrière de 32 ans. Dans les derniers instants de la troisième période, un tir semblable avait arrêté sa course sur le poteau.

C’est la première fois en quatre présences en finale de la Coupe Stanley que les Blues remportent une rencontre. Jusqu’à hier, ils affichaient un dossier d’aucune victoire et 13 revers.

Maintenant à égalité 1 à 1, cette finale de la Coupe Stanley se transportera à St. Louis, où le troisième match aura lieu samedi.

De la parole aux actes

C’est une victoire pleinement méritée pour la troupe de Craig Berube. Comme ils l’avaient planifié, les Blues ont été beaucoup plus incisifs près du filet des Bruins. Leurs attaques plus soutenues et leur plus grande efficacité dans le cercle des mises en jeu leur ont permis de mettre Rask à l’épreuve à 37 reprises. Après 60 minutes de jeu, ils avaient décoché 15 tirs de l’enclave.

Robert Bortuzzo a profité de la présence de Patrick Maroon tout près du filet adverse pour marquer. Quant à Vladimir Tarasenko, son 10e but des séries éliminatoires a porté à huit sa séquence de matchs avec au moins un point.

D’ailleurs, le premier trio des Blues a mené le pas. Les représentants du Missouri comptaient offrir un échec avant plus soutenu, question de presser les défenseurs des Bruins et de les empêcher de relancer l’attaque rapidement.

Brayden Schenn a fait vibrer les clôtures du TD Garden avec huit mises en échec. Pressés dans leurs mouvements, les arrières des Bruins ont commis quelques revirements.

Sans compter qu’en fin de première période, les Bruins ont perdu les services de Matt Grzelcyk, solidement mis en échec par Oskar Sundqvist. Par conséquent, la brigade défensive bostonienne a dû se défendre à cinq pendant la majeure partie de la rencontre. Une tâche ardue dans un match aussi robuste.

Premier trio invisible

Encore une fois, ce ne fut pas un match qui passera à l’histoire pour le trio de Patrice Bergeron. Bruce Cassidy a tenté différentes stratégies pour le relancer. L’entraîneur des Bruins a envoyé sa meilleure unité contre tous les trios des Blues, sauf celui de Schenn.

À un certain moment de la rencontre, il a divisé ses forces, comme il l’avait fait un peu plus tôt au cours du tournoi, en jumelant David Pastrnak à David Krejci et Jake DeBrusk.

Ni l’une ni l’autre des stratégies n’a porté ses fruits. En fait, chapeau aux Blues, qui ont contenu le Québécois et ses acolytes. Bergeron a mis quelque 45 minutes avant d’obtenir un premier tir au but. Brad Marchand n’a menacé le filet de Jordan Binnington qu’à la toute fin de la troisième période.

Dans le cercle des mises en jeu, Bergeron a connu une rare soirée difficile. Il n’a remporté que 38 % de ses duels (5 en 13).

Blessés, Robert Thomas et Vince Dunn n’ont pas pris part à la rencontre. L’absence de Thomas n’est pas le résultat de la percutante mise en échec de Torey Krug, lundi. L’attaquant de 19 ans traîne une blessure depuis quelque temps.


PROLONGATION: 

03:51 - BUUUUUUUTTTTTTTT! Carl Gunnarsson, qui avait raté une belle chance en troisième, marque le but gagnant! La série est maintenant égale 1-1! 

00:00 - Début de la période.

3E PÉRIODE: 

20:00 - Fin de la période. 

18:00 - Carl Gunnarsson décoche un plomb de la ligne bleue et pense bien donner l'avance aux Blues, mais la rondelle frappe le poteau. 

00:00 - Début de la période. 

2E PÉRIODE: 

20:00 - Fin de la période. 

12:02 - C'est au tour de Nordstrom de servir un solide coup d'épaule à Samuel Blais. L'attaquant est ébranlé, mais reste dans le match. 

09:47 - David Backes sert une percutante mise en échec à Samuel Blais. 

00:00 - Début de la période.

1RE PÉRIODE: 

16:57 - Oskar Sundqvist donne une mise en échec sournoise à Matt Grzelcyk. Il est puni 2 minutes. 

 

14:55 - BUUUUUUUUUTT! L'avalanche de filets se poursuit en 1re! Vladimir Tarasenko saute sur un retour de lancer et crée l'égalité. 

10:17 - BUUUUUUUUTTT! Joakim Nordstrom réplique rapidement! L'attaquant reçoit une superbe passe de Sean Kuraly et marque d'une belle feinte.

09:37 - BUUUUUTTTTTTT! Robert Bertuzzo décoche un tir en apparence anodin, mais la rondelle trouve tout de même la partie supérieure du filet. C'est l'égalité! 

04:44 - BUUUUUUTTTTTT! Laissé seul dans l'enclave, Charlie Coyle, en avantage numérique, déjoue Jordan Binnington entre les jambières et ouvre la marque.

03:55 - Samuel Blais tente une percée au filet, mais entre en contact avec Tuukka Rask. Il sera puni.

00:00 - Début du match.