Drake

Photo : Drake Crédit : AFP

NBA

La NBA a Drake à l’œil

Publié | Mis à jour

Le chanteur canadien Drake aurait intérêt à calmer ses ardeurs durant la finale de la NBA s’il ne souhaite pas devenir «persona non grata» au Scotiabank Arena, car les autorités du circuit Silver seraient agacées par son comportement pendant les matchs des Raptors de Toronto.

D’après le réseau ESPN, la ligue a d’ailleurs discuté avec la direction de l’équipe ontarienne à ce sujet au cours de la finale de l’Association de l’Est opposant les Raptors aux Bucks de Milwaukee. La vedette de ceux-ci, Giannis Antetokounmpo, avait notamment qualifié d’irrespectueuses les mimiques du rappeur à la suite d’un lancer franc manqué lors d’une rencontre éliminatoire.

L’artiste avait aussi retenu l’attention pour son massage à l’épaule de l’entraîneur-chef de son club favori, Nick Nurse, lors du quatrième duel de la série de troisième tour.

En séries 2018, Drake avait reçu un avertissement de la NBA après qu’il eut échangé quelques mots avec Kendrick Perkins, un porte-couleurs des Cavaliers de Cleveland à l’époque.