Crédit : Jason Getz-USA TODAY Sports

MLS

Quatre déceptions en MLS cette saison

Publié | Mis à jour

Après plus du tiers de la saison 2019 de la Major League Soccer (MLS) complété, certains amateurs du meilleur circuit de soccer en Amérique du Nord ont vécu des déceptions et s'attendent à mieux de leurs favoris. Voici quatre sources de mécontentement :

-Le manque de production offensive de l’Impact

Malgré le bon début de saison de l’Impact de Montréal, la production offensive de la troupe de Rémi Garde a de quoi inquiéter les partisans. La formation de la Belle Province a placé le ballon dans le filet adverse à 17 reprises, ce qui la place dans le dernier tiers des équipes de la MLS à ce chapitre.

À lire également: le top 5 de la semaine

Il faut toutefois préciser que le meilleur élément offensif de l’Impact, Ignacio Piatti, a raté 10 des 15 départs de son équipe en raison des blessures. L’état-major du club montréalais devra cependant trouver une solution, car l’Argentin ne doit pas être l’unique réponse à ce manque de réussites.

-Josef Martinez

La saison 2018 de Josef Martinez a été plus que spectaculaire. En plus de remporter le championnat de la MLS avec l’Atlanta United FC, le Vénézuélien de 26 ans a établi un nouveau record pour le nombre de buts en saison régulière avec 31 réussites en 34 parties. En 2019, la production de Martinez a grandement chuté, lui qui a touché la cible seulement six fois en 13 matchs. À ce rythme, il complètera sa campagne avec 15 buts.

-L’indiscipline de Zlatan

Avant le début de la présente saison, l’attaquant vedette du Galaxy de Los Angeles Zlatan Ibrahimovic a prédit qu’il allait battre la marque établie par Martinez en 2018 pour le nombre de buts en une saison. Jusqu’à maintenant, il a enfilé l’aiguille neuf fois en 10 parties, ce qui le place au deuxième rang des marqueurs de la MLS.

Si Ibrahimovic veut réaliser sa prédiction, il devra être disponible pour jouer. En effet, le Suédois de 37 ans a raté deux matchs des siens en raison d’une suspension. Il a été sanctionné pour avoir agrippé le gardien du New York City FC Sean Jonhson par le cou lors d’une altercation. En avril, Ibrahimovic avait également eu maille à partir avec un joueur du Real Salt Lake. Le capitaine du Galaxy devra apprendre à calmer ses pulsions d’ici la fin de la saison.

-Les piètres performances du FC Cincinnati

Personne ne s’attendait à ce que le FC Cincinnati brûle la ligue à sa première saison en MLS, mais les performances du club d’expansion sont définitivement décevantes. Jusqu’à maintenant, l’équipe a maintenu une fiche de 3-9-2 bonne pour 11 points et le dernier rang de l’Association de l’Est. Le FC Cincinnati avait pourtant embauché deux joueurs désignés intéressants en Fanendo Adi et Allan Cruz. Les deux footballeurs connaissent des campagnes décevantes comme l’ensemble de la formation.