Crédit : AFP

NBA

L'entraîneur des Warriors s’amuse aux dépens des Raptors

Publié | Mis à jour

S’il reconnaît le talent de ses adversaires, l’entraîneur-chef des Warriors de Golden State, Steve Kerr, ne semble pas trop nerveux en vue de la finale de la NBA qui mettra son club aux prises aux Raptors de Toronto.

Les Warriors en seront à une cinquième participation consécutive à la finale. Lors des quatre années précédentes, le club de la Californie s’était frotté à LeBron James et ses Cavaliers de Cleveland, ayant le dessus trois fois.

Kerr et son équipe d’instructeurs ont donc dû analyser le jeu d’une nouvelle équipe. Le pilote a montré qu’il avait suivi le parcours des Raptors, lundi, lorsqu’il a répondu aux questions des journalistes sur un ton détendu.

«[Fred] VanVleet a complètement fait tourner les choses pour lui, apparemment en ayant un bébé. On espère qu’il n’aura pas d’autre enfant pendant la finale!», a blagué le pilote à propos du joueur de banc.

VanVleet a été l’une des pierres angulaires des Raptors durant les trois dernières rencontres face aux Bucks de Milwaukee au troisième tour. Il a en effet récolté 48 points en trois matchs depuis la naissance de son enfant la semaine dernière.

Pendant la deuxième ronde, il avait été limité à 14 points en sept rencontres face aux 76ers de Philadelphie.

Le téléphone de Drake

Toujours avec une pointe d’humour, Kerr a commenté la présence du chanteur Drake dans l’entourage des Raptors.

Drake a fait réagir bien des gens avec son comportement depuis le début des éliminatoires. Possédant un billet de première rangée au Scotiabank Arena, il se lève fréquemment pour déambuler près du banc des Raptors. Il n’hésite pas à insulter les adversaires de ses favoris et à faire un massage à l’entraîneur Nick Nurse.

«Je ne suis pas inquiet avec Drake. Je l’ai appelé sur son cellulaire plus tôt, a rigolé l’instructeur, faisant référence à une populaire chanson de l’artiste. Ma fille doit rouler les yeux en ce moment en se disant "papa, arrête les blagues de papa"!»

La finale s’amorcera jeudi à Toronto. Les Warriors sont largement favoris selon le site Mise-o-jeu avec une cote de 1,27, contre une cote de 3,10 pour la formation canadienne.