Impact

Une rechute pour Ignacio Piatti?

Publié | Mis à jour

Le cas d’Ignacio Piatti est incertain en prévision du prochain match de l’Impact de Montréal qui accueillera le Real Salt Lake au Stade Saputo mercredi soir.

L’Argentin de 34 ans «a senti une douleur à la fin du match» de vendredi dernier, a indiqué l’entraîneur-chef Rémi Garde, lundi, en marge de l’entraînement de l’équipe.

Piatti avait subi une blessure à un genou durant la rencontre du 16 mars face à l’Orlando City SC et manqué ainsi plusieurs parties. Garde a indiqué que c’est le même genou qui pose de nouveau problème.

«On en a parlé et aujourd’hui il repasse des examens dont je n'ai pas encore les résultats, a expliqué le Français. D'après ce qu'il m'a dit, ça semble se situer à l'endroit où le genou a souffert précédemment.»

Rétabli d’un problème ultérieur au mollet, Piatti a renoué avec l’action le 18 mai lors d’un duel contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, au cours duquel il a joué 24 minutes. Vendredi, il a amorcé son premier affrontement en plus de deux mois dans une défaite de 4 à 2 aux mains du Los Angeles FC.

Une porte tournante

Piatti n’était pas le seul à se retrouver à l’infirmerie, lundi. Un autre ailier, Orji Okwonkwo, a aussi dû aller passer des tests. Cette rotation de blessés, pour ainsi dire, n’est pas des plus faciles à gérer pour l’organisation.

«On s'adapte, il n'y a pas d’autre chose à faire pour l'instant», a admis Garde, un brin résigné.

Le défenseur Zakaria Diallo a affiché la même attitude.

«C'est vrai qu'en ce moment les blessés ça vient, ça s'arrête, ça reprend, a-t-il observé. Nous, après, il faut rester concentré. Peu importe ce qui se passe. Les joueurs comme moi, qui ne sont pas blessés, il faut rester concentré, être des leaders.

«Tout le monde a répondu présent, que ce soit les jeunes ou les moins jeunes, depuis le début de la saison par rapport aux absences, a-t-il poursuivi. Il faut continuer comme ça.» 

Des progrès

Au rayon des bonnes nouvelles, le cas de l’ailier Omar Browne semble s’améliorer après que le Panaméen ait raté les deux derniers matchs de l’équipe.

«Omar est à l'entraînement avec nous, ça a l'air de bien aller, il a récupéré, ainsi que Harry (Novillo) au niveau de l'attaque», a confirmé Garde.

Le milieu algérien Saphir Taïder, quant à lui, continue de progresser après avoir été ennuyé par une petite blessure pendant plusieurs semaines.

«Saphir va mieux, a assuré Garde. Il a encore une petite gêne d'après ce qu'il dit lui-même. Il ne se sent pas complètement libéré quand il joue, mais il se sent mieux et je trouve que ça se voit dans ses prestations. Il a fait un match plus abouti, plus proche de son niveau (...) il est sur la bonne voie pour retrouver son meilleur niveau.»