Séries LNH 2019

Craig Berube voulait que Blais devienne une «petite peste»

Publié | Mis à jour

L’attaquant des Blues Samuel Blais a dû adapter son jeu dans la Ligue américaine de hockey (LAH), passant d’un prolifique pointeur dans les rangs juniors à un joueur complet et physique qui dispute sa première finale de la Coupe Stanley à 22 ans.

D’après ses parents, c’est son entraineur dans la LAH et maintenant avec les Blues, Craig Berube, qui insistait pour qu’il ajoute d’autres cordes à son arc, lui suggérant même de devenir une «petite peste».

«C’est sûr qu’au début, on se disait que ce n’est pas dans son tempérament, mais je pense qu’il commence à y prendre goût», explique le père de Blais en entrevue à TVA Sports.

Voyez l'entrevue intégrale diffusée à TVA Sports dans la vidéo ci-dessus.

Fiers de leur fils

Amateurs de hockey depuis longtemps, les parents de «Sammy» peinent à croire que leur fils se trouve parmi les meilleurs, à la conquête de la récompense ultime du hockey nord-américain.

«On ne réalisait pas tant que ça avant d’arriver dans les rues de Boston [...] c’est fou, on a hâte que ça commence et on est vraiment excités», confie la mère de la fierté de Montmagny.

Les deux parents sont d’accord sur une chose : c’est un sentiment de fierté qui les habite, encore plus depuis que leur fils a réussi à faire sa place parmi les six meilleurs attaquants de la formation du Missouri.