JiC

Joël Teasdale sera un Huskies à jamais

Publié | Mis à jour

L’espoir des Canadiens de Montréal Joël Teasdale a vécu un printemps de rêves jusqu’à maintenant, alors qu’il vient d’être nommé joueur par excellence du tournoi de la Coupe Memorial, en plus de mener les Huskies aux grands honneurs.

En plus de ces deux accomplissements, le jeune homme a conclut les séries de la LHJMQ en soulevant la coupe du Président tout en terminant comme le meilleur pointeur du bal printanier, avec 34 points.

«C’est incroyable d’avoir pu remporter ces trophées, surtout avec ce groupe de gars là», confie l’attaquant de puissance en entrevue à l’émission «JiC» de TVA Sports.

Une petite frousse

La finale de Teasdale aurait pu prendre fin de façon très abrupte alors qu’il a fait une violente chute contre la rampe en première moitié de rencontre. «C’est sûr que ç’a fait mal, mais rendu au dernier match de l’année dans la Ligue canadienne de hockey, beaucoup de joueurs trainent des petites blessures et il faut passer par-dessus», explique-t-il.

L’attaquant a même songé à demander à son entraineur, Mario Pouliot, de limiter son utilisation, puisqu’il considérait que ses difficultés à patiner nuisaient à l’équipe par moment.

Quelques minutes plus tard, il inscrivait le but égalisateur en contournant le filet avant de surprendre le gardien des Mooseheads d'Halifax Alexis Gravel.

«C’est sûr que quand on revient d’un déficit de 2-0 contre une aussi bonne équipe, ça nous donne confiance [...] c’était un but important, mais je pense que sans le travail de Hinam en échec avant, on ne marque pas», conclut-il avec modestie.

L’entrevue complète est disponible dans la vidéo ci-dessus.