Lewis Hamilton

Photo : Lewis Hamilton Crédit : AFP

F1

Lewis Hamilton domine, Lance Stroll encore loin derrière

Publié | Mis à jour

Dans une autre course dominée par le Britannique Lewis Hamilton, le Québécois Lance Stroll est demeuré loin du peloton de tête pour conclure au 16e rang du Grand Prix de Formule 1 de Monaco, dimanche.

«Je me suis battu pour l’esprit de Niki. Je sais qu’il a regardé tout cela d’en haut et qu’il m’aurait levé son chapeau. J’essayais de le rendre fier», a déclaré le vainqueur au compte Twitter de la F1 en évoquant le célèbre Niki Lauda, décédé six jours auparavant.

Au volant de sa Mercedes, Hamilton a récolté sa quatrième victoire de la saison en maîtrisant la situation tout au long de l’épreuve de 78 tours, malgré une longue bataille avec Max Verstappen (Red Bull).

«Hamilton a livré une intense lutte à Verstappen qui lui a mis de la pression pendant 67 tours, au point où les pneus des deux coureurs étaient en lambeaux, affirme l’analyste F1 de TVA Sports, Christian Tortora. Le pilote Red Bull a toutefois eu un accrochage en sortie de puits et la bataille s’est arrêtée là, alors qu’il a eu une pénalité de cinq secondes.»

Celui ayant gagné deux fois d’affilée a devancé Sebastian Vettel (Ferrari) et Valtteri Bottas (Mercedes) par 2,602 s et 3,162 s, respectivement. Verstappen a été le deuxième concurrent à franchir la ligne d’arrivée, mais sa pénalité lui a fait perdre deux échelons.

«Des grands prix comme celui-ci, on aimerait en voir souvent [...] on peut voir que le jeune a pris énormément de maturité et je lui lève mon chapeau malgré la faute», conclut Tortora.

Pour ce qui est de Stroll (Racing Point), auteur du 18e temps en qualification samedi, il s’est hissé au 11e rang à un certain moment avant de perdre des échelons.

Ayant fini trois places derrière son coéquipier Sergio Perez, il a récolté seulement quatre points depuis le début de la campagne.

Déception pour Stroll

«Ce fut un week-end rempli de défis pour l’équipe et malheureusement, la course a été ardue. J’ai réalisé un bon départ et ensuite, on s’est croisé les doigts stratégiquement parlant en demeurant derrière la voiture de sécurité, a déclaré Stroll sur le site internet de son écurie. Après, ce fut tranquille. On a éprouvé des ennuis avec l’usure des pneus sur le premier arrêt et au second, on est resté coincé dans la congestion.»

«La fin de semaine n’a pas été celle qu’on souhaitait, mais on va se regroupe et revenir plus fort au Canada.»

Pour sa part, le directeur général de Racing Point, Otmar Szafnauer, ne s’est pas dit étonné des résultats du jour.

«Nous avons bien fait en considérant nos places sur la grille de départ. Les deux voitures ont terminé sans problème, mais les points étaient hors de notre portée. Nous savions que la tâche était importante après les qualifications de la veille. Cependant, on espérait profiter des éléments inattendus de Monaco, a-t-il affirmé. Nous avons été incapables de gagner des échelons et on s’est retrouvé au milieu d’un peloton à quelques moments de la journée.»

Au classement des conducteurs, Hamilton domine avec 137 points, 17 de plus que Bottas. Les pilotes de la F1 seront de retour en piste pour le Grand Prix du Canada, prévu sur le circuit Gilles-Villeneuve le 9 juin.