Denis Shapovalov

Photo : Denis Shapovalov Crédit : AFP

Tennis

Roland-Garros: Shapovalov modère les attentes

Publié | Mis à jour

Même s’il vient d’atteindre les quarts de finale de l’Omnium de Lyon, Denis Shapovalov ne se fixe pas d’énormes objectifs à l’approche du tournoi de Roland-Garros.

Le Canadien de 20 ans montre une fiche de deux victoires et cinq défaites sur terre battue en 2019. Sa prestation à Lyon a donc été sa meilleure de la saison, mais il s’est finalement incliné contre Benoit Paire, celui qui a vaincu Félix Auger-Aliassime en grande finale samedi, en trois manches de 3-6, 6-4 et 6-7 (4).

«Mes deux derniers matchs ont été satisfaisants et je me sens beaucoup plus confiant à l’approche de Roland-Garros, a-t-il confié dans la salle de presse, samedi matin. Je suis excité à l’idée que ça commence mais je ne me suis pas fixé de grands objectifs. Je veux seulement me concentrer à jouer le plus détendu possible. Ensuite, ce sera le début de la saison sur gazon.

«Heureusement, je n’ai pas beaucoup de points à défendre sur cette surface, alors ça m’emballe. En bout de ligne, le plus important est que je continue de mettre les efforts nécessaires et que je reste motivé. Je demeure positif et c’est tout ce qui compte», a-t-il ajouté par rapport à ses résultats décevants sur terre battue.

Andreescu et Bouchard aussi

Auger-Aliassime n’est pas le seul Canadien en lice à ne pas être à 100%. En matinée, la jeune Bianca Andreescu a rencontré les membres des médias à Roland-Garros, elle qui participera à un premier tournoi depuis le 19 mars dernier alors qu’elle avait dû abandonner en ronde des 16 du tournoi de Miami en raison d’une blessure à l’épaule. La Canadienne a mentionné ne pas avoir ressenti de douleur depuis peu de deux semaines, ce qui est encourageant à l’aube de son match de premier tour de demain face à la qualifiée Marie Bouzkova.

Quant à Eugenie Bouchard, elle n’a pas non plus joué depuis sa défaite en qualification du tournoi de Miami en mars. Elle soigne une blessure récurrente à l’abdomen.

Aucun Canadien ne sera en action dimanche pour cette première journée officielle. Parmi les têtes d’affiche, notons l’entrée en scène de Roger Federer, troisième tête de série, qui se mesurera à l’Italien Lorenzo Sonego (73e). Kai Nishikori (7e), Stefanos Tsitsipas (6e) seront aussi en action chez les hommes tandis que Karolina Pliskova (2e), Angelique Kerber (5e) et Sloane Stephens (7e) feront leurs débuts chez les dames.