Impact

«On a été très naïfs en première mi-temps» - Rémi Garde

Publié | Mis à jour

Avant même de mettre le pied sur le terrain du Banc Of California Stadium pour y affronter le Los Angeles FC, l’Impact de Montréal était parfaitement au courant de la grosseur du défi qui se dressait devant lui.

Toute la semaine, les hommes de Rémi Garde répétaient à qui voulait bien l’entendre que l’effort défensif devrait être impeccable si l’on souhaitait aller chercher des points face à la formation californienne.

Aussi bonnes ces intentions étaient-elles, le onze montréalais a semblé complètement dépassé par les événements et ce, dès le coup de sifflet initial.  

«On savait qu’on affrontait une excellente équipe à domicile, a d’abord lancé l’entraîneur Rémi Garde. Cependant, on était aussi au courant que cette formation allait nous offrir plus d’ouvertures et de chances de marquer en deuxième mi-temps. Il était clair qu’en jouant plus simple, nous aurions pu leur poser des problèmes et c’est là où je trouve que nous avons été très naïfs en première mi-temps.»

Tirer des leçons

Si le pilote du Bleu-Blanc-Noir a davantage apprécié l’effort des siens en deuxième mi-temps, il ne passe tout de même pas par quatre chemins pour résumer l’effort global de sa troupe.

«La meilleure équipe a gagné. Los Angeles a clairement été le groupe le plus dominant sur le terrain.»

Garde aimerait aussi voir son équipe tirer des leçons. Après tout, il s’agit quand même de la troisième fois de la saison où l’Impact accorde 3 buts ou plus à l’adversaire.

«Il faut vraiment tirer des leçons de ça. Ce n’est pas la première fois où l'on encaisse un but rapidement et où on essaie maladroitement de répliquer dans la minute qui suit. On prend ensuite un, deux ou trois buts contre nous.»

Des erreurs coûteuses

Lorsqu’une équipe aussi dominante que le Los Angeles FC est mise en confiance tôt dans le match, cela engendre la plupart du temps des résultats dévastateurs.

L’Impact l’a appris à ses dépens, alors qu’Evan Bush a cafouillé avec le ballon dès la 7e minute de jeu et a permis au LAFC de prendre les devants. S'en est suivie une série d'erreurs qui auront finalement coulé Montréal. 

«Nous avons connu des moments difficiles en première demie et cela nous a fait mal, a d’abord mentionné Daniel Lovitz. Les bonnes équipes savent profiter des erreurs ennemies et c’est ce que Los Angeles a fait. Je suis très déçu du résultat».

«J’aimerais rejouer maintenant!, a ajouté l’arrière. Je n’ai pas envie d’attendre.»

Se concentrer sur le positif

Shamit Shome, lui, se faisait philosophe après la partie. Le milieu de terrain préférait se concentrer sur les aspects positifs de ce rendez-vous manqué.

«On doit oublier la première mi-temps et se dire que nous avons été dans le coup lors de la deuxième période. Nous devons rebondir rapidement, car nous disputerons nos trois prochains matchs à domicile. Il faudra aller chercher des points.»

Voyez dans la vidéo ci-dessus les commentaires d’après-match de Rémi Garde, Shamit Shome et Daniel Lovitz.