HKN-HKO-SPO-BOSTON-BRUINS-V-CAROLINA-HURRICANES---GAME-FOUR

Crédit : AFP

Séries LNH 2019

Les Blues ont une stratégie pour contrer Marchand

Publié | Mis à jour

S’il lui arrive de jouer avec le feu, Brad Marchand joue bien son rôle d’agitateur depuis le début des séries éliminatoires, et Justin Williams peut en témoigner.

Lorsqu’il ne dérange pas l’adversaire, l’attaquant des Bruins de Boston peut causer d’autres sortes de maux de tête à l’aide de ses habiletés. Il se classe d'ailleurs au deuxième rang de la Ligue nationale de hockey avec 18 points au cours du tournoi printanier.

Les Blues de St. Louis savent donc qu’ils augmentent considérablement leurs chances de remporter la Coupe Stanley s'ils parviennent à museler la petite peste.

Patrick Maroon a sa petite idée sur ce qu’il faut faire et ne pas faire pour contrer le joueur étoile.

«Brad est un gars que tu dois juste laisser tranquille, a-t-il expliqué selon des propos rapportés par Jeremy Rutherford (The Athletic). Ne le regarde même pas. Un joueur comme moi peut l'attester : lorsque les joueurs [adverses] sont impliqués, je suis plus engagé moi aussi. Si les gars essaient chacun d’entrer dans la tête de l’autre, je suis plus efficace parce que j’ai l’impression de faire mon travail.»

«Alors je crois que Brad joue mieux quand les gars s’efforcent de le déranger. Je crois qu’il est plus efficace de cette façon. Donc, on s’est dit : "Laissons-le tranquille, laissons-le être Marchand." Il est incroyable, il est le leader de ce groupe, alors nous devons le laisser tranquille.»

On verra si cette stratégie fonctionnera pour les Blues lundi soir, lorsque la finale de la Coupe Stanley s’amorcera au TD Garden de Boston.