Ben Roethlisberger

Photo : Ben Roethlisberger Crédit : AFP

NFL

Roethlisberger avoue ses torts

Publié | Mis à jour

La saison 2018 des Steelers de Pittsburgh n’a pas été de tout repos. L’équipe, gangrenée par des disputes internes, a raté les éliminatoires en plus de souvent défrayer la manchette. Le quart-arrière Ben Roethlisberger a pris une partie du blâme pour les déboires des siens.

«J’ai manqué de leadership, a reconnu le passeur de 37 ans mardi, selon des propos rapportés par le réseau ESPN. Mon travail, en tant que meneur de cette équipe, est de nous mener aux éliminatoires. Je vais devoir concentrer mes énergies et tenter de m’améliorer pour devenir un meilleur leader.»

Roethlisberger s’adressait aux médias après la première journée d’activités organisées par l’équipe pendant la saison morte.

Si le dossier du porteur de ballon Le’Veon Bell, qui a refusé de jouer après s’être fait imposer l’étiquette de joueur de concession et qui fait maintenant partie des Jets de New York, n’avait rien à voir avec Roethlisberger, la mésentente entre Antonio Brown et le quart a été un autre problème qui a plombé la campagne des Steelers.

Brown, maintenant échangé aux Raiders d’Oakland, et Roethlisberger ont notamment eu une prise de bec à l’entraînement en décembre dernier. Brown a raté les entraînements suivants et a éventuellement été rayé de la formation pour le dernier duel de la saison, contre les Bengals de Cincinnati, même s’il s’était présenté au stade.

Le joueur étoile a aussi été blessé quand Roethlisberger a critiqué ses aptitudes à courir des tracés de passes pendant son émission de radio. Enfin, Brown a affirmé que Roethlisberger avait une «mentalité de propriétaire».

Pas de réponse

Le quart aurait tenté de s’expliquer avec Brown, mais, selon ses dires, le receveur ne l'a jamais rappelé. «Peu importe ce que j’ai fait pour l’offenser, je m’en excuse, a indiqué Roethlisberger. J’ai essayé de le faire en personne, mais il ne m’en a pas donné l’occasion.»

Voulant mettre cette période noire derrière lui, Roethlisberger dit maintenant vouloir prioriser les joueurs qui sont dans le vestiaire de l’équipe.

«Tu dois te concentrer sur les gars qui sont ici et t’assurer qu’ils sont bien, a-t-il expliqué. Tout le monde à qui j’ai parlé n’a pas de problème avec moi. Nous avons été attaqués de toutes parts la saison dernière. Nous devons nous tenir entre nous.»