Séries LNH 2019

La question inévitable posée à Joe Thornton

Publié | Mis à jour

La question était inévitable. Après la défaite des Sharks de San Jose au sixième match de la finale de l’Ouest contre les Blues de St. Louis, mardi, tous se demandaient s’il s’agissait du dernier match de la grande carrière de Joe Thornton.

Ci-dessus, voyez ses commentaires après l'élimination des Sharks.

Âgé de 39 ans, le visage de la concession californienne depuis 15 ans a-t-il réfléchi à son avenir?

«Non», a-t-il assuré, assis la mine basse, entouré d’une meute de journalistes.

Pas moyen de tirer les vers du nez à «Jumbo Joe», qui participait à son 179e match en éliminatoires. En 19 parties au bal printanier, le vétéran a amassé 10 points, dont trois au match no 2 de cette confrontation pour un total de quatre face aux Blues et leur jeune gardien Jordan Binnington.

«Nous avons créé l’égalité quelques fois, mais il se débrouille bien. C’est un très bon gardien», a-t-il concédé avec un chagrin manifeste.

Thornton avait paraphé une entente d’une seule saison pour 5 millions $ avec les San Jose, l’été dernier. En 73 matchs, il a inscrit 16 buts et 51 points.

Le pilote des Sharks ignore si le numéro 19, huitième pointeur des siens en 2018-2019, sera de l'effectif l'an prochain. Il s'est dit attristé de ne pas avoir pu en faire davantage.

«Il est le cœur de l’organisation, a souligné Peter DeBoer. Comme les joueurs, les entraîneurs sont déçus de ne pas l’avoir guidé à une finale de la Coupe Stanley. Il nous donne tout ce qu’il a pour y accéder et il le mérite.

«En tant que personne qui le côtoie, c’est difficile de ne pas se sentir responsable. On ne l’a pas aidé à atteindre l’objectif. Sa place, c’est (en finale de la Coupe Stanley). C’est la partie décevante dans tout ça.»